argent-public-subvention-depense-300x225

Des milliardaires lyonnais de plus en plus riches

Mérieux, Lescure, Burelle, Dentressangle... Le patrimoine des riches familles lyonnaises se porte bien, progressant de quelques pour-cents, et beaucoup d'euros.

L'argent appelle l'argent, c'est bien connu. Aussi n'y a-t-il pas grand-chose d'étonnant à voir la fortune des milliardaires français progresser, encore et toujours. Selon le classement des 100 premières fortunes françaises publié cette semaine par Capital, leur patrimoine professionnel a augmenté de 2,7 % sur l'année écoulée, soit une hausse de 8,6 milliards d'euros tout de même. Depuis 2013 cette augmentation est évaluée à environ 40 %. Les 100 Français les plus riches pèsent aujourd'hui 327 milliards d'euros. Précision de taille, le classement ne prend en compte que la fortune professionnelle de ces très riches. Les chiffres peuvent donc varier par rapport à d'autres palmarès.

Mérieux premier lyonnais, Lescure en forte progression

A ce petit jeu, c'est la famille Mulliez, propriétaire des chaînes de magasins
Auchan et Decathlon notamment, qui remporte le prix du gros pactole en 2015 avec 40,2 milliards d'euros. Liliane Bettencourt (L'Oréal, 31,02 milliards d'euros) et Bernard Arnault (LVMH, 30,44 milliards) complètent le podium. Mais les Lyonnais ne sont pas en reste, à l'image d'Alain Mérieux qui se classe dans le premier quart de ce palmarès (24e). Avec 2,61 milliards d'euros, le fondateur de BioMérieux, entreprise spécialisée en microbiologie implantée à Marcy-l'Étoile, conserve la tête des fortunes locales. Son porte-monnaie a gonflé de 10,6 % dur l'année 2015.

Derrière, la famille Lescure (35e) profite des bons résultats du groupe Seb (électroménager), qu'elle possède, pour faire progresser sa fortune de 28,40 %, atteignant 1,9 milliards d'euros. Elle grille ainsi la priorité à Laurent Burelle (38e), dont la fortune ne progresse "que" de 16,9 %, avec 1,87 milliards d'euros. Dans la première moitié du classement, et au-dessus du milliard suivent Norbert Dentressangle et sa famille (43e avec 1,66 milliards et +14,5 % de progression) et Philippe Foriel-Destezet, (45e avec 1,56 milliards d'euros et 12,2 % de progression.

à lire également
Pierre-Yves Gomez © Antoine Merlet
Pierre-Yves Gomez est économiste, essayiste et professeur à l’EM Lyon, où il dirige l’Institut français de gouvernement des entreprises. Dans L’Esprit malin du capitalisme (Desclée de Brouwer, 2019), il montre comment le capitalisme s’approprie tous les aspects de notre existence et dans quelle mesure il influence nos modes de vie. Entretien.
1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 25 juin 2016

    ' Quand l'homme aura pêché le dernier poisson, abattu le dernier arbre, alors il comprendre que la monnaie ne se mange pas'...

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut