Denis Robert
©Tim Douet

Denis Robert : "Les pouvoirs d'argent utilisent l'appareil judiciaire"

Condamnation d'Edouard Perrin dans l'affaire Luxleaks ou procédure engagée par Vincent Bolloré contre des journalistes pour harcèlement, Denis Robert déplore dans l'Autre Direct l'utilisation de l'appareil judiciaire par les pouvoirs d'argent pour "empêcher des enquêtes ou museler des journalistes".

Après 10 ans de combat et 63 procédures judiciaires contre lui dans cinq pays différents pour avoir révélé les pratiques et la clientèle de la chambre de compensation Luxembourgeoise Clearstream, Denis Robert a finalement gagné la bataille. En reconnaissant "une enquête sérieuse, de bonne foi et qui servait l'intérêt général", la Cour de cassation a rendu un arrêt qui fait jurisprudence en droit de la presse. Mais pour l'écrivain et journaliste, le chemin à parcourir pour lutter contre les malversations financières est bien long. "Luxleaks en est aujourd'hui un bel exemple : ces types nous font les poches, il y a des preuves absolues, mais même pas d'enquête au niveau européen" déplore-t-il dans l'Autre Direct.

 

Pour aller plus loin, voir la conférence de Denis Robert à Lyon :

1re partie : Affaire Clearstream, une "vérité indicible dans nos sociétés"

2e partie : Affaire Gregory, la France matraquée par des campagnes de manipulation

3e partie : Denis Robert : "Un journaliste doit heurter les pouvoirs"

Questions-réponses avec les étudiants en journalisme de Lyon

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut