Palais de justice de Lyon © Tim Douet
Palais de justice de Lyon © Tim Douet

Décrochage du portrait de Macron à Villeurbanne : 500 euros d’amende avec sursis pour un militant écologiste

Charles de Lacombe, militant écologiste, a été condamné à 500 euros d’amende avec sursis pour avoir décroché le portrait du président de la République en 2019.

En 2019, Charles de Lacombe a participé à une "action de désobéissance civile", il avait décroché le portrait d’Emmanuel Macron à la mairie de Villeurbanne. Le but de l’opération était de dénoncer l’absence d’actes concrets du président, notamment sur les enjeux climatiques.

Jugé par le tribunal correctionnel de Lyon le 27 janvier, le militant de 27 ans a été condamné, ce lundi 1er mars, à 500 euros d’amende avec sursis, selon Le Progrès. Le procureur avait, lui, requis 500 euros d’amende ferme.

2 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - lun 1 Mar 21 à 19 h 10

    Une action de décrochage qui "a bien mis la pression sur le gouvernement"... 😀
    La prise de conscience est une bonne chose mais "après" ? Les mêmes recettes qui ont déjà échoué par le passé ?

    La convention citoyenne et ses bonnes idées ont été également ridiculisées par le gouvernement qui est forcément tourné vers "le pouvoir économique" puisque la "machine doit tourner coûte que coûte".

    Alors les écolos, quand est-ce que l'on prend en compte les idées d'une autre forme d'économie ? Quand il sera trop tard ? 🙂 L'économie monétaire "light", ça n'existe pas : tant qu'il faut payer les factures à la fin du mois, la pression, le chantage, l'écrasement des coûts, l'exploitation et l'empoisonnement de la nature seront "rentables".

  2. Charles de Lacombe - mar 2 Mar 21 à 16 h 54

    Mise à jour : je fais appel 🙂

    Alors que les membres de la Convention Citoyenne pour le climat viennent de rendre leur avis sur le projet de loi dangereusement insuffisant du gouvernement, critiqué par un large panel d’institutions et organisations, le signal envoyé par le tribunal de Lyon avec cette condamnation semble totalement incohérent. Nous continuerons de dénoncer les mensonges d'Emmanuel Macron face à la crise sociale et environnementale !

    RDV le 23 mars à Amiens pour la prochaine étape de la campagne "Décrochons Macron" ✊

    https://alternatiba.eu/rhone/2021/03/01/charles-decrocheur-de-portrait-condamne-le-mouvement-climat-de-lyon-fait-appel/

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut