Cumul des mandats : tous pour une limitation du cumul sauf Sarkozy et Le Pen

A en croire la plupart de nos candidats, ceux qui exercent les fonctions de député avec celles d'élu local ont du souci à se faire. Hormis Sarkozy et Le Pen, l'heure est au grand chambardement institutionnel, avec en ligne de mire l'objectif de faire exercer un seul mandat au député.
Jean-Marie Le Pen (FN) envisage nullement de toucher au cumul des mandats. Par contre, il verrait bien pour sa présidence un nouveau septennat.
Pour Nicolas Sarkozy (UMP), rien ne doit être touché à la loi de 2000 qui supprime quelques possibilités de cumul. Cependant, il envisage de limiter le renouvellement du mandat de Président, qui ne pourrait se présenter que deux fois.
François Bayrou (UDF) s'en prend au cumul puisqu'il veut imposer un mandat unique aux députés. Toutefois, les sénateurs pourraient conserver un mandat d'élu local.
Ségolène Royal (PS) va plus loin, avec l'instauration du non cumul des mandats pour tous les parlementaires.
A gauche du PS, José Bové (altermondialiste), Marie-George Buffet (PCF) et Olivier Besancenot (LCR), qui ont peu ou prou le même programme (les 125 propositions anti-libérales), sont les plus innovants. Ils proposent des mandats non cumulables et limités dans leur renouvellement : soit une limitation à deux mandats, soit trois mandats limités à quatre ans pour chacun. Uniquement pour les députés puisque le Sénat actuel serait supprimé.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut