(Photo by JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

Coronavirus en Auvergne-Rhône-Alpes : 39 % de cas asymptomatiques cette semaine, quelle évolution ?

La part de personnes asymptomatiques a baissé dans la région Auvergne-Rhône-Alpes depuis la fin juillet, sans lien apparent avec l'âge des personnes testées.

Si les augmentations et les réanimations ont été presque multipliées par deux cette semaine du 7 au 11 septembre dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, le taux de personnes asymptomatiques reste stable depuis la mi-août. D'après les derniers chiffres de Santé Publique France, 39 % des personnes testées positives au coronavirus cette semaine ne présentaient pas de symptômes au moment du prélèvement.

Une proportion de cas asymptomatiques en baisse

Les deux semaines précédentes, la part d'asymptomatiques était de 36 %. Entre le 10 et le 16 août, elle était de 38 %. Si la proportion de personnes asymptomatiques reste stable, elle était cependant bien plus élevée la dernière semaine de juillet (45 %) et la première semaine d'août (48 %).

Pas de corrélation avec l'âge des personnes testées ?

Les jeunes de 20 à 30 ans sont toujours sur-représentés dans les personnes qui se font dépister, sans qu'il y ait pour autant une forte corrélation avec la proportion de cas asymptomatiques. C'est en semaine 34 (du 17 au 23 août) que les jeunes étaient les plus nombreux à se faire tester, représentant 35,7 % des personnes dépistées cette semaine-là. Pour autant, sur la même période, le taux d'asymptomatiques est le plus bas enregistré depuis fin juillet : 36 %.

à lire également

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut