eglise

Coronavirus à Lyon : quelles règles pour les enterrements ?

Alors que des mesures de confinement plus strictes ont été annoncées lundi pour luter contre le Covid-19, le Premier ministre Edouard Philippe a précisé mardi soir les règles applicables aux cérémonies d'enterrement.

C'était le moment le plus marquant de l'interview d'Edouard Philippe mardi soir sur France 2. Questionné par un téléspectateur sur la possibilité de se rendre à l'enterrement d'un ami,décédé 48h plus tôt, le Premier ministre s'est montré inflexible  : “Ce que je vais dire est terrible à entendre pour la téléspectatrice qui pose cette question, mais je me dois d'être à la hauteur des fonctions que j'occupe, donc je vais répondre non”.

En effet, les mesures de confinement adoptées pour lutter contre le coronavirus empêchent les rassemblements au risque de se voir infliger une amende de 135 euros. Dans son arrêté pris samedi dernier sur les mesures de confinement, le gouvernement indique que “ Tout rassemblement ou réunion de plus de 20 personnes en leur sein est interdit jusqu'au 15 avril 2020, à l'exception des cérémonies funéraires”. Dans un avis publié récemment, le Haut conseil de la santé publique recommande que les corps des personnes décédées du coronavirus soient placés dans des housses mortuaires étanches et fermées.

En Italie, des mesures similaires ont été adoptées. Le 10 mars dernier, près de 50 personnes ont été verbalisées en Sicile pour avoir suivi un cortège funéraire. 

 

Sur mobile, si le dispositif de direct ne s'affiche pas, vous pouvez le lancer en cliquant ici.

Faire défiler vers le haut