Hopital Édouard Herriot Pavillon H © Tim Douet

Coronavirus à Lyon : les dentistes à l'arrêt, sauf urgence

Le Conseil National de l'Ordre (CNO) des Chirurgiens-Dentistes a appelé à la fermeture des cabinets dentaires.

Face à la progression rapide de l'épidémie de coronavirus, le Conseil National de l'Ordre (CNO) des Chirurgiens-Dentistes a décidé la fermeture des cabinets dentaires. Dans la foulée l'URPS Chirurgiens-Dentistes d'Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé la mise en place d'un dispositif destiné à répondre de manière rapide et efficace aux seules urgences dentaires. En fin de semaine dernière, de nombreux cabinets étaient encore ouverts pour gérer les urgences dentaires. Ce n'est plus le cas aujourd'hui.

Selon le CNO “tous les cabinets dentaires doivent fermer au public jusqu'à nouvel ordre”. Désormais, “chaque chirurgien-dentiste aura pour mission d'assurer une permanence téléphonique et d'évaluer le degré d'urgence de son patient. Si cette urgence dentaire est avérée et qu'un geste technique est nécessaire, il orientera alors son patient vers une régulation départementale, régulation organisée par chaque Conseil Départemental. In fine, cette cellule de crise sera seule habilitée à orienter le patient vers la structure publique ou privée (cabinets dentaires d'astreinte, centre hospitalier ou faculté d'odontologie) la plus proche”, assure L'URPS Chirurgiens-Dentistes d'Auvergne-Rhône-Alpes.

Un appel au don de masques a été lancé.

Faire défiler vers le haut