Cédric Van Styvendael © DR
Cédric Van Styvendael © DR

Coronavirus à Lyon : le Rhône reconfiné ? Le maire de Villeurbanne s'inquiète de l'acceptabilité de nouvelles mesures

Le taux d'incidence est en forte hausse depuis quelques jours à Lyon et ce jeudi soir, le ministre de la Santé pourrait annoncer le reconfinement du Rhône, à l'instar des 16 départements déjà reconfinés depuis le week-end dernier. Mais la population va-t-elle accepter ?

Le Rhône est en sursis. 16 départements ont été reconfinés le week-end dernier. Là où le virus circule le plus. Un 3e confinement d'un nouvel ordre, où "il est possible de sortir de chez soi pour se promener, s’aérer ou faire du sport, en journée, sans aucune limitation de durée mais avec une attestation et à la condition de rester dans un rayon limité à 10 kilomètres autour de chez soi", dixit le Premier Ministre, Jean Castex (tous les détails de ce nouveau confinement "freiner sans enfermer" sont à retrouver ici).

Ce jeudi, à 18h, Olivier Véran le ministre de la Santé pourrait annoncer la même sentence pour le Rhône, où le taux d'incidence a fortement augmenté ces derniers jours.

"Je demande à ce qu’il y ait une corrélation entre la stratégie vaccinale et les mesures coercitives sur les libertés publiques qui sont mises en place dans le cadre de cet éventuel reconfinement, confie ce jeudi Cédric Van Styvendael, le maire de Villeurbanne. Sinon on va avoir face à nous une population qui ne va plus adhérer. Quoi qu’on en dise, elle a été extrêmement patiente, extrêmement coopérative".

"L'acceptabilité est l'enjeu"

"Si ils ne comprennent pas qu’on ne vaccine pas plus là où le taux d’incidence s’envole, j’ai peur qu’on soit face à nous avec une incompréhension, voir quelques axes de résistance. L’acceptabilité est l’enjeu dans un moment où il n’y a pas de visibilité dans la distribution des doses de vaccin sur les territoires", a-t-il ajouté.

Le maire de Villeurbanne prend l'exemple de sa commune, où un centre de vaccination est ouvert. "On n’a pas assez de vaccin. On a 600 doses/semaines quand le centre de vaccination (de Villeurbanne) pourrait en administrer 600/jour".

Lire aussi : Vers un reconfinement à Lyon : quelle situation ce jeudi dans la région ? (graphique)

 

Faire défiler vers le haut