Couvre-feu rue de la République à Lyon / (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Coronavirus à Lyon : la France proche du reconfinement

D'après plusieurs médias, le reconfinement généralisé dans tout le pays est désormais l'option la plus probable pour tenter de stopper la progression de l'épidémie. Les derniers chiffres sont catastrophiques. Emmanuel Macron va s'exprimer mercredi à 20h.

C'est l'option que le gouvernement voulait à tout prix éviter. Que tout le monde voulait éviter. Lundi soir, encore, un confinement le week-end dans les régions très touchées, dont la région Auvergne-Rhône-Alpes, ainsi qu'un couvre-feu avancé à 19h la semaine, étaient les options privilégiées.

Mais les derniers chiffres sont très mauvais. Notamment en Auvergne-Rhône-Alpes (lire ici). Le nombre d'hospitalisés dans la région a dépassé ce week-end le chiffre maximal atteint lors de la 1ère vague. Un pic pourtant atteint trois semaines après le début du confinement du printemps...

Dès mercredi dernier, Lyon Capitale vous faisait état de la situation alarmante dans le Rhône . "Le président de la République et le Premier ministre veulent mettre en œuvre un nouveau confinement national de la population et non pas un simple durcissement des mesures de couvre-feu", explique France Inter ce mardi soir. D'après Europe 1, le reconfinement serait établi pour une durée de quatre semaines, renouvelables.

Les écoles devraient rester ouvertes

Le confinement devrait être différent de celui du printemps. Les écoles devraient rester ouvertes, les collèges aussi, le télétravail serait lui rendu quasi-obligatoire.

"Le sort des lycées est encore en suspens et dans les universités, tous les cours se feraient par visioconférence. La liste des professions autorisées à poursuivre leurs activités pourrait aussi être plus large qu'au printemps", précise France Inter.

Un nouveau conseil de défense, mercredi matin, devrait entériner ces nouvelles décisions. Le président de la République, quant à lui, va s'exprimer mercredi à 20h.

Lire aussi : Coronavirus : situation alarmante à Lyon, vers un durcissement du couvre-feu

10 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - mar 27 Oct 20 à 19 h 16

    A force de faire les choses à moitié, on se retrouve avec... une vague plus haute qui a pris son temps pour arriver, mais elle est bien là contrairement à ce que disait le Pr Raoult.
    Rappel : ce virus vit longtemps sur les surfaces, jusqu'à 28 jours.

  2. Fran2 - mer 28 Oct 20 à 9 h 04

    Stop stop de quel droit on ferme les commerces tous ces gens qui vont mourir socialement.....c'est pas dans les petits commerces qu'on l attrape....je lance la révolte des œufs. Chaque soir à 22h je vous invite à lancer un œuf dans la rue comme signe de protestation.....

  3. Fran2 - mer 28 Oct 20 à 9 h 09

    Moi aussi j ai le droit de me soigner ....faire du velo pour mon genou qui est presque foutu...aller voir mon ostheo
    Etc......de quel droit on m enleve ça?????
    je vous propose la révolte des œufs. Chaque soir à 22h lancez un œuf dans la rue. ..comme signe de protestation....faites suivre l idée

    1. Fibzzz - mer 28 Oct 20 à 9 h 36

      Qu'est-ce qui vous dit que vous ne pourrez plus aller voir votre osthéo ? Lors du 1er confinement les médecins sont restés ouverts. Je suis soigné pour un syndrome rotulien et je suis aller voir normalement mon podologue en mars, avril et mai...
      C'est malin le coup des oeufs... Comme ça plein de coquilles brisées, sympa pour les gens qui promènent leurs chiens et pour les habitants des bas-étages qui vont vite sentir les oeufs pourris...

      1. Abolition_de_la_monnaie - mer 28 Oct 20 à 9 h 43

        Ces "oeufs cassés" iraient surtout nourrir encore mieux les rats de la ville.
        Quand on se déplace à vélo (beaucoup plus en contact avec la réalité que dans une boîte en fer climatisée) on en croise régulièrement écrasés sur la chaussée.

      2. Fran2 - mer 28 Oct 20 à 11 h 11

        Et bien non les ostheo n'assuraient que les urgences....

        1. Fibzzz - mer 28 Oct 20 à 15 h 54

          Faux, les osthéos pouvaient rester ouverts. Certains se sont même déplacés aux domiciles des patients.
          Il y a eu pénurie de masque au début du 1er confinement donc certains se sont retrouvés contraints à fermer une à deux semaines mais une fois la possibilité de se fournir en masques retrouvée, rien ne les empêchait de rester ouverts.

  4. Abolition_de_la_monnaie - mer 28 Oct 20 à 9 h 34

    Ha ? Des fans de Raoult n'ont pas aimé ce commentaire ?

    "A force de faire les choses à moitié, on se retrouve avec... une vague plus haute qui a pris son temps pour arriver, mais elle est bien là contrairement à ce qu'annonçait le Pr Raoult.
    Rappel : ce virus vit longtemps sur les surfaces, jusqu'à 28 jours." Ce n'est pas moi qui le dit mais une étude de l'agence scientifique nationale australienne (CSIRO).

    Parmi les surfaces où il vit autant de temps, il y a... les billets de banque 🙂

  5. Fran2 - mer 28 Oct 20 à 11 h 13

    41000 morts par an de l alcool...pourquoi on ne l interdit pas???? Non au confinement total

    1. Fibzzz - mer 28 Oct 20 à 15 h 58

      Vous comparez 2 choses qui ne sont pas comparables... La consommation d'alcool ne regarde que le consommateur, qui en plus, par le biais des taxes importantes sur ce produit, participe au financement de la sécurité sociale.
      Ici, on parle d'un virus qui peut transiter par chacun d'entre nous. Donc nous sommes tous responsables.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut