Grand Lyon métropole Courly
© Robin Favier

Coronavirus à Lyon : Kimelfeld demande au préfet de prolonger la trêve hivernale

La métropole de Lyon souhaite que la trêve hivernale dure jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire.

Lors d'une conférence de presse organisée ce lundi, David Kimelfeld, le président de la métropole de Lyon a annoncé qu'il allait demander au préfet du Rhône de prolonger la trêve hivernale “jusqu'à la fin de l'état d'urgence sanitaire”, c'est à dire au moins fin juillet. Cette trêve qui devait se terminer fin mars avait déjà été prolongée durant toute la durée du confinement. 

De son côté, le Grand Lyon a annoncé ce mardi un ensemble de mesure pour préparer le déconfinement dont la mise en place avec l'État d'un plan “zéro retour à la rue post- confinement” afin de mettre à l’abri les personnes les plus fragiles vivant actuellement sur le territoire de la Métropole de Lyon. “L’objectif serait de sanctuariser environ 1500 places supplémentaires dans le cadre des structures existantes. Il s’agirait de répondre à chaque situation individuelle en imbriquant de manière coordonnée les moyens de l’État, chef de file en matière d’hébergement, et de la Métropole de Lyon, cheffe de file en matière de logement, avec l’appui de financeurs privés prêts à se mobiliser”, a indiqué la métropole. 

Par ailleurs, le Grand Lyon souhaite “la création d’un fonds dédié à l’accompagnement d’urgence des personnes sans-droits” à destination des demandeurs d’asile hébergés par des familles ; des jeunes femmes isolées, mineures ou non, victimes de réseaux de prostitution ; des familles soutenues par les réseaux "Jamais sans toits” ; des enfants à la rue repérés par des maraudes ou en maternité (en moyenne, 200 enfants dans cette situation sont identifiés chaque année). 

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut