Coronavirus à Lyon : des résultats encourageants sur les dernières 24H ? (graphiques)

Les chiffres du nombre de cas et de décès n'explosent pas dans le Rhône et en Auvergne-Rhône-Alpes.

Contrairement à la France, la région Auvergne-Rhône-Alpes n'a pas vu son nombre de personnes hospitalisées et son nombre de décès exploser en 24h. La progression du nombre d'hospitalisations semble même légèrement ralentir (voir graphique). Le nombre de décès lui a été de 29 dans la région mardi, soit un peu moins où 38 décès avaient été comptabilisés en une journée. 

Dans le département du Rhône, qui concentre plus de 40 % des cas de Covid-19 dans la région, l'augmentation du nombre d'hospitalisations en 24 heures a été de plus faible que ce qu'elle a pu être dans le passé (+66 cas contre +126 il y a une semaine). On compte aussi neuf décès de plus dans le département contre douze la veille et quinze l'avant-veille). À voir si cette tendance se poursuit dans les prochains jours.  

Mardi, lors d'une interview, Bruno Lina, professeur en virologie à l'université Claude-Bernard Lyon-1 et membre du conseil scientifique avait déclaré qu'il y a à Lyon “quelques signes qui disent que l'on passe un cap”“Il est trop tôt pour le dire, mais il y a des signaux rassurants. Ce qui va nous permettre à l'échelle régionale et locale de gérer cette épidémie dans de bonnes conditions”, avait-il ajouté. Et de conclure : “Il y a encore beaucoup de patients en réanimation et qui ont des formes graves de la maladie. Attention, quand on dit que l'on va passer le cap, il est super important de ne pas se relâcher et de continuer d'appliquer les mesures parce que la reprise épidémique est parfaitement possible. Il faut vraiment que l'on arrive à éteindre au maximum la circulation de ce virus pour maîtriser l'épidémie”.

Faire défiler vers le haut