Service de soin intensif du Professeur Jean-Christophe Richard (unité Covid-19), à l’hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon (©MAXPPP/PHOTOPQR/LE PROGRES/Joël PHILIPPON)

Coronavirus : 2 semaines après le début du déconfinement, le bilan dans les hôpitaux de Lyon

Toujours pas de deuxième vague, pour l'instant, à Lyon et dans la région. 13 nouvelles personnes sont entrées à l'hôpital des suites du coronavirus ces 24 dernières heures dans la région. Seulement 2 dans le Rhône. Il faut toutefois rester prudent.

Toujours pas de deuxième vague, pour l'instant, à Lyon et dans la région. 13 nouvelles personnes sont entrées à l'hôpital des suites du coronavirus ces 24 dernières heures dans la région. Seulement 2 dans le Rhône. Il faut toutefois rester prudent.

Avec la période d'incubation, avec le fait que l'entrée à l'hôpital se produise souvent encore une semaine après le début des symptômes, le nombre de patients hospitalisés pourrait de nouveau repartir à la hausse dans quelques jours à Lyon et dans la région.

 

Le dernier bilan ce dimanche 24 mai au soir, dans la région Auvergne-Rhône-Alpes :

- 1525 patients sont hospitalisés dans la région (+11 en 24 heures)

- 13 nouvelles admissions à l'hôpital

- 149 personnes dans les services de réanimation (+1). Il y avait 783 personnes en "réa" dans la région au plus fort de la crise, le 6 avril.

- 2 nouvelles admissions en réanimation

- 0 nouveau décès

- 1623 décès au total à l'hôpital dans la région

 

Pour le département du Rhône, dimanche 24 mai, au soir :  

- 684 personnes sont toujours hospitalisées (+3 pour ces 24 dernières heures avec cet instantané)

- 2 nouvelles admissions à l'hôpital

- 71 patients sont en réanimation  (-1 durant ces dernières 24 heures). Il y avait 300 personnes en "réa" dans le département du Rhône au plus fort de la crise, le 6 avril.

- 0 nouveau décès

- 609 décès à l'hôpital dans le département depuis le début de la crise

à lire également
Coronavirus à Lyon - police à la Guillotière
Début mai, des vidéos montrant une bataille rangée dans les rues de la Guillotière à Lyon sont massivement relayées sur les réseaux sociaux. Plusieurs individus viennent d'être interpellés. 
Faire défiler vers le haut