Classement des centres hospitaliers : cinq cliniques du Rhône épinglées

Dans le Rhône, les CHU s'en sortent bien alors que 5 cliniques sur 23 sont sur la liste noire.

Décès accidentels à l'hôpital, maladies nosocomiales, irradiés d'Epinal : au vu de l'actualité, il ne fait pas bon tomber malade ces derniers temps. Ce mercredi, le magazine L'Express publie le classement des hôpitaux 'les plus sûrs' établi par le ministère de la santé. Le département du Rhône, bon élève ? Décryptage.
Les CHR-CHU de Lyon sont globalement bien placés : Edouard Herriot (34e rang sur 71), la Croix-Rousse (11e), l'hôpital neurologique Wertheimer (8e), le CH Lyon-Sud à Pierre-Bénite (14e) et l'hôpital gériatrique P.Garraud (50e) obtiennent respectivement quatre 'A' et un 'B', ce qui correspond à la mention 'très bon' et 'bon'.
Pour les centres hospitaliers du Rhône, là encore, une majorité de bonnes notes.
En revanche, les hôpitaux locaux n'obtiennent pas de 'très bons résultats' et une majorité de 'C'. Amplepuis, Beaujeu et Saint-Laurent-de-Chamousset se classent tout de même dans les cent premiers.
Sur les 23 cliniques du département, deux se distinguent dans les 'très bons résultats', la clinique Jeanne-d'Arc dans le 8e arrondissement (47e rang sur 324 "plus de 100 lits") et la clinique Saint-Louis dans le 9e arrondissement (38e rang sur 269 "moins de 100 lits"). Dix obtiennent un 'B' ( bons résultats) et 6 écopent d'une note 'moyenne'. Pour les cinq restants, le tableau d'honneur n'est pas pour cette fois.

5 établissements du Rhône inscrits sur la liste noire
Une nouveauté dans le dossier de l'Express cette année, la présence d'une liste des hôpitaux et cliniques non classés, car mauvais élèves dans la lutte contre les infections : 'Ces hôpitaux sont exclus parce qu'ils ne se sont pas organisés pour surveiller si des infections surviennent à l'endroit où les patients ont été opérés', a commenté la ministre de la santé Roselyne Bachelot.
Sur plus de 150 centres cités, 5 cliniques se situent dans le département. Il s'agit de la clinique mutualiste La Roseraie à Vénissieux, la clinique de la Part-Dieu, l'hôpital de la Croix-Rouge (6e arrondissement), la polyclinique Pasteur à Saint- Priest et la polyclinique des Minguettes à Vénissieux.
Crise aux urgences de Lyon
Ce classement sera peut-être à même de remonter le moral des urgentistes de l'hôpital Edouard Herriot qui entament leur septième semaine de grève pour protester contre le manque d'effectifs. Gérard Collomb, qui est président des Hospices Civils de Lyon dont dépend l'hôpital, s'est rendu la semaine passée aux urgences de l'hôpital de Grange-Blanche. A la suite de cette visite, le maire de Lyon a écrit à Roselyne Bachelot, pour essayer de trouver des crédits. Il n'a reçu, pour le moment, aucune réponse.

Annie-Laurence Ferrero

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut