Citygo propose son application de covoiturage à Lyon, Waze en 2019 ?

Citygo lance officiellement son application de covoiturage sur la métropole de Lyon. Idéal pour les trajets courts, ce système devrait être concurrencé en 2019 par celui de Waze.

La guerre du covoiturage sur les trajets courts domicile/travail ne fait que commencer. Ce 15 octobre, l'application Citygo déploie son service sur Lyon. La plateforme met en avant des tarifs jusqu'à 8 fois moins chers qu'un taxi ou VTC, mais aussi la possibilité de réaliser du covoiturage dynamique. Les utilisateurs n'ont qu'à lancer l'application avant leur trajet, trouvant à proximité des conducteurs. Les prix sont fixés à l'avance et dépendent du nombre de kilomètres parcourus (entre 0,10 euro et 0,42 euro par kilomètre).  La plateforme prend des frais de fonctionnement pour la mise en relation de 15 % TTC plus 50 centimes de frais fixes. Par ailleurs, pour ceux qui font régulièrement les mêmes trajets, rien n'empêche ensuite de ne plus utiliser l'application et de se contenter des premières mises en relation. Pour encourager les utilisateurs, l'application offrira 100 euros à ceux qui feront 10 trajets par mois en tant que conducteur (sous conditions de conserver l'application durant l'opération, de faire dix trajets à Lyon et ses alentour et de poster une photo sur Facebook de l'autocollant Citygo sur sa voiture, envoyé au bout de 5 trajets).

L'enjeu de fidélisation est de taille pour Citygo puisqu'un concurrent majeur devrait arriver en 2019 en France. Avec son application Carpool, Waze veut démocratiser le covoiturage comme il l'a fait avec la navigation en temps réel. Le service est désormais disponible sur tout le territoire des Etats-Unis et la France est l'un des prochains pays qui devraient recevoir cette application selon nos informations.

à lire également
Laurent Wauquiez au 20H de France 2 le 16/04/18
Le président du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes était dans son fief du Puy-en-Velay, ce samedi après-midi, d'où il a interpellé le chef de l'Etat au sujet de l'augmentation du prix de l'essence, lui demandant d'abandonner cette mesure. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut