Braquage raté

Pas assez méticuleusement apparemment.

Le 1er mars 2005, dans la matinée, les deux hommes se sont fait cueillir en douceur par un équipage de la brigade anti-criminalité à leur "sortie" de l'agence du Crédit agricole, route d'Heyrieux, à Saint-Priest. Armés, gantés et cagoulés, ils venaient de dérober 113 000 euros.

Tout a commencé tôt le matin. Dissimulés dans des sacs poubelles derrière l'agence, les complices sont entrés dans la banque à l'arrivée du premier employé, un peu avant 8 heures. Pas de chance pour les malfaiteurs, un délai de temporisation de 30 minutes était nécessaire entre la saisie du code et l'ouverture du coffre-fort. Les quatre autres employés arrivés sur les lieux sont couchés à terre et ligotés. Pendant ce temps, à l'extérieur, une habitante et une cliente ont prévenu la police. Après avoir pris tout ce qu'ils peuvent, à savoir 37 liasses de billets, 14 enveloppes de dépôts de clients et la cassette de vidéo-surveillance de l'agence bancaire, Ryiad et Jamel sortaient par une fenêtre située à l'arrière du bâtiment. La police les attendait. Un troisième homme, est aujourd'hui également détenu pour sa complicité dans le braquage, pour avoir fait le guet. Les trois hommes sont tous multiréscidivistes, avec un casier judiciaire déjà très fourni. Ils encourent 20 à 30 ans de prison.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut