Paire de pieds au lit

Bon mois de décembre pour l'hôtellerie lyonnaise

En décembre 2017, mois de fête des Lumières, l'hôtellerie lyonnaise a eu connu une hausse de 6,1 % de sa fréquentation par rapport à 2016.

Au mois de décembre 2017, l'hôtellerie lyonnaise a été en hausse par rapport au même mois en 2016. Toutes catégories d'hôtel confondues, ses performances ont augmenté de 7,9 % tandis que la fréquentation est en hausse de 6,1 % et les tarifs de 1,7 %. Un mois de fête des Lumières qui n'y est pas pour rien dans les résultats notamment grâce à une soirée de plus de festivités. "D’une manière générale, le décalage des vacances de Noël sur janvier a été bénéfique à l’hôtellerie d’affaires en décembre", a ajouté la CCI. "Sur le mois de décembre, l’évolution du taux d’occupation de 6,1 % dans le Grand Lyon est en phase avec une tendance globale de croissance de la fréquentation en France", a poursuivi cette dernière. En tout, 411 966 nuitées ont été réservées à Lyon durant ce mois soit une augmentation de 9,69 % du nombre de nuitées par rapport à décembre 2016. L’année 2017 a été une belle année pour l’hôtellerie lyonnaise qui enregistre globalement un RevPAR en hausse de 1,3 % et un taux d'occupation en augmentation pour toutes les catégories. "On peut noter une augmentation de 211 000 nuitées par rapport à 2016 sur l’ensemble de la métropole de Lyon (+4,25 %) et de 566 000 nuitées par rapport à 2015. Si l’on regarde la répartition semaine/week-end, les indicateurs du week-end progressent de manière plus importante que ceux de la semaine même si ces derniers restent toujours beaucoup plus hauts", a conclu la CCI.

à lire également
Jean-Michel Aulas à Gerland, nouveau stade du Lou rugby, avec Olivier Ginon © MaxPPP
Au Lou comme à l’OL, les opérations immobilières jouent un rôle clé dans l’économie du club. Opérations rendues possibles par la collectivité. Ce modèle en vogue à Lyon se propage en France. Mais ce type de montage de projet (présenté comme gagnant-gagnant pour la collectivité et pour les clubs) semble profiter aussi aux actionnaires.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut