bouchons

Bison Futé voit rouge, les routes de Rhône-Alpes déjà bien encombrées

Les axes autoroutiers de la vallée du Rhône étaient déjà très congestionnés ce dimanche midi, avec plusieurs dizaines de kilomètres de bouchons sur l'A7 notamment. Plus largement, en Auvergne-Rhône-Alpes et sur l'ensemble du territoire hexagonal, le trafic devrait être compliqué par l'affluence de vacanciers de retour de cette semaine de ponts. D'autant que la situation sur le rail est toujours aléatoire du fait de la grève à la SNCF.

Il faudra prendre son mal en patience derrière son volant. Bison Futé annonce une journée rouge sur les routes de France en ce dimanche de retour d'une semaine marquée par les ponts. D'autant que la grève se poursuit à la SNCF, jetant encore davantage de personnes sur les routes. La circulation était dense, dès la fin de matinée, particulièrement sur l'autoroute A7, le gros point noir dans la région. Des difficultés qui persisteront entre Orange et Lyon de 10 heures à 22 heures. Les rocades lyonnaises ainsi que le tunnel sous Fourvière seront particulièrement congestionnés alors que l'on avancera dans l'après-midi.

L'autoroute du soleil sous la pluie

A la mi-journée, la circulation était déjà très difficile en vallée du Rhône sur l'autoroute du soleil (A7). Avec un bouchon de 16 kilomètres à hauteur de Orange, suite à un accident, un autre de 22 kilomètres près de Bollène, un de 15 kilomètres vers Montélimar et 7 kilomètres de ralentissement après Vienne.

Les automobilistes sont invités à redoubler d'attention, d'autant que la météo est mauvaise. Des averses, parfois violentes, sont attendues en vallée du Rhône, alors que l'Ardèche et la Haute-Loire sont placées en vigilance orange à la neige.

Temps de trajet triplé en vallée du Rhône

Ce midi, les temps de parcours étaient déjà plus que triplés entre Avignon et Orange (55 minutes au lieu de 15) et Orange et Montélimar (1h10 au lieu de 23 minutes), selon les prévisions de Vinci. A la mi-journée, il fallait déjà compter 1 heure de trajet, au lieu de la moitié en temps normal, entre Montélimar et Valence.

Les difficultés sont pour l'instant limitées après Valence, mais les bouchons vont remonter la vallée du Rhône au fil de l'après-midi. D'autant que l'A9 est elle aussi encombrée. Le temps de trajet y est doublé entre Nîmes et Orange (1h10 au lieu de 30 minutes). De quoi promettre une sacrée journée dans cette zone, à la jonction de l'A7 et l'A9, entre Orange et Bollène.

Circulation dense autour de Lyon

La situation restera critique tout l'après-midi, avec un pic de saturation à 18 heures, avant une très lente amélioration. La circulation ne devrait pas redevenir fluide avant minuit en vallée du Rhône. Des ralentissement sont prévus autour des grandes métropoles, Lyon en tête. "La période la plus critique en direction des grandes métropoles, se situe entre 12 heures à 21 heures", précise Bison Futé.

Autour de Lyon la circulation sera pénible sur la rocade Est (A432) et l'A46, entre SaintPriest et Givors. Le trafic sera dense sur l'A75 et l'A89, autour de Clermont, entre 16 heures et 20 heures. Idem entre Lyon et Saint Etienne, sur l'A47 de 16 heures à 20 heures. Trafic également dense sur cette période en provenance du massif alpin, sur les autoroutes A41, A43, de Grenoble, sur l'A48, et de Bourg-en-Bresse (A42).

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut