Vue Crayon à Lyon
DR

Avec le festival Lyve, la Métropole de Lyon veut montrer qu’"entreprendre c’est possible"

La 3e édition du festival des entrepreneurs Lyve s’ouvre ce mercredi à Lyon pour 48 heures. Une opération portée par la Métropole de Lyon et visant à promouvoir l’entrepreneuriat sur son territoire. Une quarantaine d’animations sont organisées jusqu’à demain sur Lyon et une dizaine de communes.

Pour sa 3e édition, le festival des entrepreneurs lyonnais retrouve une dimension physique, après un événement 100 % en ligne en 2020. Depuis ce mercredi matin, les entrepreneurs et les personnes qui envisagent ou ambitionnent de le devenir peuvent découvrir les différentes facettes de l’entrepreneuriat.

À cet égard, une quarantaine d’ateliers sont proposés sur Lyon et une dizaine de communes de la Métropole pour leur "montrer qu’entreprendre c’est possible", explique Armelle Martin, la directrice de Rhône développement initiative (RDI), une association qui accompagne les porteurs de projet. En 2020, RDI a par exemple participé à la création de " 220 entreprises, qui ont généré un chiffre d’affaires de près de 8 millions d’euros et permis la création de 800 emplois", se félicite la directrice de l’association en ouverture du festival et d’un atelier de danse, organisé ce matin au Périscope, dans le 2e arrondissement de Lyon. 

Entreprendre différemment 

Ex-chef d’entreprise lui-même, le président de la Métropole semblait moins entreprenant à l’idée de danser que de se lancer dans la création d’une entreprise. "15 ans en arrière je me sentais plus prêt à entreprendre qu’à danser", avouait l’élu avec amusement en amont de l’atelier. Avant de souligner la nécessité d’accompagner les entrepreneurs qui se lancent, une démarche "importante" et à laquelle il reconnaît être "très sensible". 


"Je ne pense pas que l’on puisse entreprendre comme il y a 10 ou 20 ans, ce n’est plus la même chose." Bruno Bernard, président de la Métropole


L’élu EELV a également profité de cette tribune devant des entrepreneurs d’aujourd’hui et de demain pour rappeler la politique de la collectivité lyonnaise en matière d’accompagnement. Celle-ci entend soutenir en priorité les entreprises du territoire, qui "respectent l’environnement et qui ont un rôle d’insertion. Aujourd’hui, je ne pense pas que l’on puisse entreprendre comme il y a 10 ou 20 ans, ce n’est plus la même chose", explique Bruno Bernard. 

Les différents acteurs de l'événement, Bruno Bernard, Emeline Baume et Armelle Martin ont rappelé l'importance d'entreprendre différemment en 2021. (Photo HJ)

Jusqu’à demain, les porteurs de projet peuvent donc découvrir comment entreprendre en 2021 et ce qu’il est nécessaire de connaître pour se faire accompagner. Le tout au travers d’activités très variées et originales, comme des enquêtes urbaines, des escape game, des mises en situation dans la peau d’un entrepreneur, des tests de culture entrepreunariale ou encore des échanges avec des acteurs locaux. 

En trois ans, ce festival professionnel, qui pour sa première édition, en 2019, avait réuni près de 1500 participants, est "devenu un événement incontournable pour les entrepreneurs de notre territoire", se réjouie Emeline Baume vice-présidente de la Métropole de Lyon déléguée à l’Économie. 

L’inscription aux événements est gratuite et vous pouvez tous les retrouver ici. 

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut