Au Front national, rien ne change

Anne-Sophie Leclere, candidate (FN) aux municipales de Rethel, a produit une affiche présentant Mme Taubira sous la forme d’un singe. Elle conteste toute manifestation de racisme, son argumentaire est le suivant : “Cela n’a rien à voir. Un singe, cela reste un animal, un Noir c’est un être humain.” Ouf, on a eu peur ; mais, quand on lui demande pour quelle raison Mme Taubira, qui est incontestablement un être humain à la peau noire, est représentée sous forme d’un singe, elle explique : “Elle est sauvage.”

Le théorème Leclere est donc le suivant : un singe c’est une bête, un noir c’est un être humain, Mme Taubira c’est un être humain sauvage donc c’est un singe.

Le Front national a très justement retiré son investiture à l’auteur de ce puissant raisonnement. Est-ce pour racisme, ou pour la faiblesse insigne de sa pensée et les risques donc qu’elle pouvait faire courir aux Rethélois et Rethéloises ?

On peut se poser la question en se référant à la dernière sortie de Jean-Marie Le Pen, qui considère que la diminution de consommation de viande de porc, à l’origine de la crise bretonne, provient de la pression des musulmans (tiens, il ne parle pas des Juifs).

Il aurait cependant pu oublier l’une de ses manies obsessionnelles en prenant connaissance d’une étude du Credoc qui indique que la consommation de viande, toutes viandes confondues, baisse de manière constante en France. Ainsi, entre 2003 et 2010 : -27 % pour l’agneau, -37 % pour le veau, -14 % pour le bœuf et –2,3 % pour le porc.

C’est donc le porc qui a le moins baissé, les musulmans sont innocents. Jean-Marie Le Pen sera-t-il radié du Front national ?

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut