David Kimelfeld président de la métropole de Lyon © Tim Douet

Anneau des sciences à Lyon : David Kimelfeld entretient le flou

L’anneau des sciences à Lyon, la fermeture du périphérique, pourrait bien l’être l’un des sujets de débat de la campagne municipale lyonnaise et métropolitaine. Dimanche, le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, est resté assez flou sur ce projet.

A Lyon, c’est un serpent de mer depuis tant d’années. Le Top, l’Anneau des sciences, la fermeture du périph à l’ouest. Ce sujet fait débat. Interrogé ce dimanche sur France Info, l’actuel président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, candidat à sa réélection, est resté assez vague sur le sujet. "Je ne suis pas contre", a répliqué David Kimelfeld, lorsque le journaliste l’a interpellé sur ses différences avec Gérard Collomb, le maire de Lyon, qui est lui pour le projet.

"Je suis un chef d’entreprise. Je dis de manière pragmatique, boucler le périph, c’est d’abord poser les choses, les réétudier et puis rediscuter tout ça tranquillement", a ajouté David Kimelfeld.

« On a sans doute avec Gérard Collomb des sensibilités différentes. Ce ne sont pas des oppositions de fond. Je pense qu’il faut aller plus vite en matière de transition écologique", a-t-il conclu.

Lire aussi : Lyon : Kimelfeld veut "arriver à un accord assez vite" avec Collomb

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut