David Kimelfeld président de la métropole de Lyon © Tim Douet

Anneau des sciences à Lyon : David Kimelfeld entretient le flou

L’anneau des sciences à Lyon, la fermeture du périphérique, pourrait bien l’être l’un des sujets de débat de la campagne municipale lyonnaise et métropolitaine. Dimanche, le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, est resté assez flou sur ce projet.

A Lyon, c’est un serpent de mer depuis tant d’années. Le Top, l’Anneau des sciences, la fermeture du périph à l’ouest. Ce sujet fait débat. Interrogé ce dimanche sur France Info, l’actuel président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, candidat à sa réélection, est resté assez vague sur le sujet. "Je ne suis pas contre", a répliqué David Kimelfeld, lorsque le journaliste l’a interpellé sur ses différences avec Gérard Collomb, le maire de Lyon, qui est lui pour le projet.

"Je suis un chef d’entreprise. Je dis de manière pragmatique, boucler le périph, c’est d’abord poser les choses, les réétudier et puis rediscuter tout ça tranquillement", a ajouté David Kimelfeld.

« On a sans doute avec Gérard Collomb des sensibilités différentes. Ce ne sont pas des oppositions de fond. Je pense qu’il faut aller plus vite en matière de transition écologique", a-t-il conclu.

Lire aussi : Lyon : Kimelfeld veut "arriver à un accord assez vite" avec Collomb

à lire également
La circulation automobile est très difficile ce mardi soir à Lyon, à la suite de la manifestation des agriculteurs. L'A7 est coupée en direction de Lyon, l'ensemble des axes routiers sont saturés.
2 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 22 septembre 2019

    L'anneau de la pollution restera l'anneau de la pollution, que ce soit M. Kimelfeld ou M. Collomb qui porte le projet.

  2. FAURE Veronique - 6 octobre 2019

    OUI , je donne raison au commentaire précédent
    l'anneau de la pollution que ce soit David KIMELFELD si il veut bien se positionner, d'autant que l'anneau des sciences ou TOP lyonnais est en lien avec la future construction du barrage de 69340 FRANCHEVILLE où le préfet Pascal MAILHOS nous a refusé une Commission Nationale de Débat Public (CNDP). Scandaleux , à l'heure où beaucoup de nos concitoyens font remonter à la présidente Chantal JOUANNO - CNDP : ils sont débordés à PARIS sur tous les dossiers ! LREM n'est pas prêt de donner satisfaction , soit, mais les électeurs pour 2020 ne seront pas dupes sur l'environnement et la transition écologique !!!!
    François Noel BUFFET LR qui veut concurrencer david KIMELFELD aura donc sans doute raison du Président actuel de la Métropole de LYON ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure

d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut