easyjet orange
Biggerben

Alerte à la bombe à Lyon pour ne pas voir ses parents, l'étudiant condamné

En janvier, une fausse alerte à la bombe a obligé un vol EasyJet au départ de Lyon pour Rennes à revenir à l'aéroport. L'appel avait été passé par un étudiant qui ne voulait pas voir ses parents. Il a été condamné.

Le 18 janvier, un appel indique qu'il y aurait une bombe dans un avion EasyJet qui partait de Lyon pour aller à Rennes. L'avion revient à Saint-Exupéry, restant isolé sur une partie de la piste, le temps que les doutes soient levés. L'enquête va permettre de remonter rapidement vers l'auteur de l'appel, un étudiant habitant à Rennes, qui ne voulait pas voir ses parents présents dans l'avion. Lors de son procès ce mardi, il a expliqué qu'il voulait également que ses parents ne voient pas le désordre de son logement.

Il a été condamné à neuf mois de prison avec sursis et devra verser 1 900 à l'aéroport de Rennes-Dinard et 1 350 euros à Lyon pour préjudice matériel. EasyJet, partie civile, ne recevra aucun dédommagement, n'ayant pas versé au dossier les justificatifs nécessaires.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut