Aéroport Lyon Saint-Exupéry terminal 1 ©Flora Chaduc

Alerte à la bombe à Lyon : l'étudiant ne voulait pas voir ses parents

Vendredi 18 janvier, nous rapportions l'histoire d'un vol easyJet à destination de Rennes, parti de Lyon, et qui est revenu à l'aéroport de Saint-Exupéry à cause d'une alerte à la bombe. On en sait désormais plus sur celui qui a déclenché l'alerte.

Vendredi 18 janvier, un vol à destination de Rennes est revenu à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry suite à une alerte à la bombe donnée via un coup de téléphone anonyme. L'alerte, qui était fausse, a été lancée par un "étudiant rennais âgé de 23 ans qui ne souhaitait pas que ses parents, qui avaient pris place à bord de cet avion, le rejoignent à Rennes", selon le procureur de la République de Rennes dans un communiqué.

Placé en garde à vue, le jeune homme a reconnu les faits. Il sera convoqué devant le tribunal correctionnel le 21 mai. Il encourt jusqu'à cinq ans de prison et 75 000 euros d'amende. Suite à son appel, l'avion avait dû revenir à Lyon et le trafic aérien a été interrompu pendant quarante minutes. Le jeune homme était inconnu des services de police.

1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 21 janvier 2019

    Quand on vous dit qu'il faut mettre des cours de psychologie dans toutes les écoles... ça serait peut être utile, non ?
    🙂

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut