Agression raciste à Lyon 5e : le GUD mis en cause

Deux femmes avaient été agressées dans la nuit de mercredi à jeudi, parc des Estrées à Lyon 5e, par cinq individus qui n'avaient pas fait mystère du motif raciste de leur action (lire ici). Parmi eux, un jeune 19 ans, habitant St-Forgeux, qui a été arrêté. La police a d'abord pointé son appartenance à la mouvance identitaire. Après sa garde à vue, il s'avère en réalité être un responsable du GUD, autre groupe d'extrême droite.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut