La jeune Mila lors d’un passage sur le plateau de l’émission Quotidien. (Capture d’écran)

Affaire Mila : "Je suis à nouveau attaquée de manière monstrueuse"

Alors que le procès concernant 13 prévenus jugés pour harcèlement en ligne et menaces de mort envers Mila a été renvoyé au 21 juin prochain, la jeune femme est de nouveau la cible d'insultes et de propos haineux en ligne.

"Je craque, je me demande ce que je fais encore là" témoigne la jeune Iséroise, qui se trouve aujourd'hui au coeur d'une nouvelle vague de cyber harcèlement. Dans une interview accordée au Point, elle se confie : "Je pensais être tranquille, mais c’est de pire en pire, je suis à nouveau attaquée de manière monstrueuse".

La jeune femme, très affectée par ces nouvelles menaces, explique que son compte Twitter déborde de messages haineux : "des incitations au suicide, des menaces de mort, de viol, des propos orduriers...". Elle confie également avoir été "coupée du monde extérieur" après le piratage de son compte Instagram durant plusieurs heures ce lundi 7 juin, alors qu'il s'agissait pour elle de son unique lien avec sa communauté.

Mila, ainsi recluse dans son appartement et sous protection policière permanente, avoue éprouver un horrible "sentiment de solitude". Contrainte de suivre ses cours à distance pour des raisons de sécurité, elle déclare : "je n'ai plus rien, plus de vie, plus de vie sociale autrement que sur les réseaux". "Je n'ai plus qu'à me flinguer, ce n'est plus supportable" alerte également la jeune femme, qui vient de fêter ses 18 ans.

En évoquant l'annonce du renvoi du procès à venir les 21 et 22 juin, elle souligne cependant qu'elle fera preuve de détermination pour faire condamner ses agresseurs : " Je n'aurai aucune pitié, je montrerai les dents jusqu'au bout."

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut