A45 - Wauquiez : Christophe Guilloteau promet "une légion" de recours

Christophe Guilloteau a annoncé une "légion" de recours contre l'A45 après l'annonce ce dimanche par Laurent Wauquiez du déblocage de 140 millions d'euros pour financer ce projet de nouvelle autoroute.

Comme nous l'écrivions ce dimanche, Laurent Wauquiez a confirmé sa volonté de soutenir le projet d'A45. "Le temps de l’engagement est venu, car, c’est très clair, l’A45 ne peut se faire sans l’aide financière de la Région", avait annoncé Laurent Wauqiez qui va proposer durant l'assemblée plénière du 7 juillet le déblocage de 140 millions d'euros pour participer à la création de cette nouvelle autoroute.

Pourtant les voix discordantes se font déjà entendre au sein de son propre camp. C'était le cas de Georges Fenech, c'est aujourd'hui aussi le cas de Christophe Guilloteau, le président du département du Rhône. Interviewé dans Le Progrès, ce dernier a annoncé une "légion" de recours à venir. Il a aussi critiqué l'étude sur laquelle se fonde la décision de Laurent Wauquiez : "Elle fait 24 pages pour un projet de plus d'un milliard d'euros ! On pouvait s'attendre à quelque chose de plus fouillé". Le projet d'A45 a pour but de créer une autoroute parallèle à l'A47 pour désengorger cette dernière, saturée par le trafic. C'était aussi l'une des promesses de campagne de Laurent Wauquiez.

à lire également
Laurent Wauquiez © Tim Douet
Alors qu’il entre dans la partie finale de son mandat à la Région, Laurent Wauquiez doit composer avec une majorité qui s’effrite. Après le Modem, c’est l’UDI qui se rapproche de la grande famille d’En Marche. Si les alliances nationales s’invitaient au conseil régional, Laurent Wauquiez pourrait être amené à trouver des voix sur sa droite.
2 commentaires
  1. JPaul - 27 juin 2016

    M. Guilloteau a raison ; un projet à 2 milliards d'euros traité en 24 pages avec des chiffres qui datent de plus de 10 ans, pas très sérieux tout cela, mais les dés n'étaient ils pas pipés d'avance et cette étude un écran de fumée supplémentaire ! M. Wauquiez se présente comme le sauveur en fait il sera le fossoyeur de toute une région agricole, fertile qui va disparaître sous le bitume. Il veut créer des emplois, il commence par en détruire.

  2. guidoline - 28 juin 2016

    Pas de panique. Wauquiez a ceci de commun avec Sarkozy qu'il a besoin de faire une promesse par jour. Dans la pratique, il ne pourra pas en tenir beaucoup. Et ce genre de 'bâton merdeux', comme on dit à Lyon, il va éviter.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut