Observatoire des inégalités - Vénissieux
© Capture d’écran de l’Observatoire des Inégalités

À Lyon les inégalités sont plus fortes que la moyenne nationale

Votre commune est-elle inégalitaire ? L'Observatoire des Inégalités a mis en ligne un outil permettant de vous renseigner sur les écarts entre les plus riches et les plus pauvres de votre ville, tout en la comparant avec le reste de la France.

Statistiques issues de l'Observatoire des Inégalités pour Lyon

© Capture d'écran de l'Observatoire des Inégalités

Grâce à l'indice Gini, une échelle allant de 0 à 1 mis au point par l'INSEE, l'Observatoire des Inégalités a classé les villes françaises de plus de 20 000 habitants en fonction de l'importance des inégalités qui s'y trouvent. Verdict, avec un score de 0,32 Lyon est plus inégalitaire que la moyenne hexagonale située à 0,29. En cause, les écarts saillants entre les 10 % les plus riches et les 10 % les plus pauvres. À Lyon, le revenu médian des premiers atteint 3671€, contre 886€ pour les seconds. Au niveau du taux de pauvreté cependant, Lyon se situe deux dixièmes en dessous de la moyenne nationale, à 14,52 %.

En haut du podium des villes les plus inégalitaires, on retrouve Paris avec un Indice qui culmine à 0,42. La capitale concentre en effet les écarts les plus profonds, ce qui n'est pas forcément une mauvaise chose selon l'Observatoire. "L'inégalité ne doit pas nécessairement être perçue comme mauvaise. Dans certains cas, un indice élevé témoigne aussi d'une forte mixité sociale. Une commune égale et homogène n’est pas forcément un bon signe", explique l'organisme. Neuilly-sur-Seine (0,29) et Roubaix (0,28) ont par exemple un indice de Gini presque similaire. Or "à Neuilly, l’indice de Gini décrit une inégalité de revenus au sein de la commune entre ménages aisés. À Roubaix, nous sommes dans une situation inverse", précise Hervé Guéry, directeur du Compas, spécialistes de l’analyse des données sociales locales..

Sur 420 communes recensées, c'est à Clichy-sous-Bois que le revenu médian est le plus bas. À l'inverse, c'est à Saint-Cloud qu'il est le plus élevé.

À Villeurbanne, le taux de pauvreté se situe à 19,07 % soit cinq points au-dessus de la moyenne. Les inégalités entre ménages y sont plus faibles qu'à Lyon, puisque l'indice Gini y est de 0,27.

Capture d'écran de l'Observatoire des Inégalités

© Capture d'écran de l'Observatoire des Inégalités

À Oullins, le taux de pauvreté se situe à 13,77 % soit environ un point en dessous de la moyenne. Les inégalités y sont plus faibles qu'à Lyon, puisque l'indice Gini y est de 0,25.

Capture d'écran de l'Observatoire des Inégalités

© Capture d'écran de l'Observatoire des Inégalités

À Caluire, le taux de pauvreté se situe à 9,59 % soit environ cinq points en dessous de la moyenne. Les inégalités y sont plus fortes qu'à Lyon, puisque l'indice Gini y est de 0,31.

Capture d'écran de l'Observatoire des Inégalités

© Capture d'écran de l'Observatoire des Inégalités

À Vénissieux, le taux de pauvreté se situe à 30,49 % soit environ quinze points au-dessus de la moyenne. Les inégalités y sont plus faibles qu'à Lyon, puisque l'indice Gini y est de 0,25.

Capture d'écran de l'Observatoire des Inégalités

© Capture d'écran de l'Observatoire des Inégalités
à lire également
Michel Mercier avec son successeur au conseil départemental, Christophe Guilloteau, lors d’un meeting en 2015 © Tim Douet
Michel Mercier aime les fusions. Celle du département et de la métropole lui a permis d’éviter de laisser le conseil général du Rhône en situation de banqueroute. Celle de Thizy avec cinq communes voisines a permis à son territoire électif de voir ses recettes bondir. Mais, passé l’effet d’aubaine, comme le pointe la chambre régionale des comptes, l’horizon s’obscurcit. Il dessine une forme de pyramide de Ponzi institutionnelle.
2 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 16 février 2018

    Magnifique exemple de la connerie qu'est 'l'étalon monnaie' : Ainsi, pour qu'il n'y ait pas 'd'inégalité' dans ce genre de classement, il suffit de virer les pauvres ou de virer les riches d'une commune. Tout ça pour faire oublier que la guerre commerciale reste totale, que ce soit au niveau local, national ou transnational, et que la monnaie est une machine à faire de l'exclusion.

  2. 1960CANUT - 17 février 2018

    EUH... C'est un scoop le contenu de cet article ??? Roubaix - Neuilly tout est dit ! Il y a quelques années en arrière une statistique avait nommé Aubenas pour les inégalités les plus fortes..... C'est 'vachement' crédible ce classement ! Sans doute un Bill Gates de la crème de marron à lui tout seul avait fait penché la balance de cette 'énorme' métropole de 15000 habitants....

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut