nordahl-lelandais-voudrait-qu-une-seule-arrestation-resolve-tout-ce-qu-n-pas-pu-resoudre
@DR

À Lyon, des familles de disparus évoquent le cas Lelandais

L'association ARPD a organisé, vendredi 27 avril, une réunion avec une quinzaine de proches de personnes disparues dans la région. Des hommes et des femmes qui auraient pu croiser la route du meurtrier de Maëlys et du caporal  Noyer.

Nordahl Lelandais a reconnu les meurtres de la petite Maëlys et du caporal Arthur Noyer. Mais pourrait-il avoir tué d'autres personnes ? C'est la question que se posent immanquablement de nombreuses familles d'hommes et de femmes disparus dans la région ces dernières années. Plusieurs proches de ces personnes disparues, ainsi que des avocats, se sont réunis hier à Lyon à l'initiative de l'association ARPD (Assistance et recherches de personnes disparues) pour évoquer cette possibilité.

ARPD n'est pas une super agence de détectives privés, mais une association aidant les familles dans leurs démarches et militant auprès des pouvoirs publics notamment pour que les familles de disparus puissent être reconnues comme des victimes et soutenues en conséquence.

La réunion d'hier, à la Maison des associations de Lyon, a permis de faire se rencontrer plusieurs proches et d'évoquer la possibilité que Nordahl Lelandais ait pu croiser l'une ou l'autre des personnes déclarées disparues. Certains dossiers vont être réexaminés par la justice à la lumière de cette possibilité (voir notre article sur deux disparus dans la Drôme), mais dans certains cas anciens, des éléments matériels tels que la vidéosurveillance ne peuvent plus être utilisés.

à lire également
Une marche blanche a lieu ce lundi à Pont-de-Beauvoisin, à l'endroit même où a disparue la jeune Maëlys il y a un an dans la soirée du 26 au 27 août 2017. Une année durant laquelle l'enquête a d'abord piétiné avant les aveux du principal suspect,  Nordahl Lelandais.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut