Volvo : Des députés de la région saisissent le ministre de l’économie

Les députés du Rhône Philippe Meunier (UMP), Yves Blein (PS) et de l’Ain Xavier Breton (UMP) vont saisir Emmanuel Macron afin d’intervenir dans le plan de suppression de poste qui va toucher les employés de Volvo en Rhône-Alpes.

Alors que le groupe Volvo prévoit un vaste plan social à l’échelle de l’Europe, les sites rhônalpins de sa filiale Renault Truck ne vont pas être épargnés. Plus de 500 emplois sont directement menacés (lire aussi cet article sur Lyon Capitale.fr).

Les délégués syndicaux des sites de Vénissieux, Saint Priest et de Bourg-en-Bresse ont rencontré les trois députés mardi 28 avril. Ces derniers se sont engagés à mobiliser le ministre de l’économie, Emmanuel Macron, afin de « l’alerter sur cette situation et d’obtenir de ses services la plus grande vigilance, pour que tous les moyens d’accompagnement soient déployés dans les meilleures conditions ».

Des postes administratifs menacés

Dans un communiqué commun, les élus déplorent que la région subisse de telles mesures alors même que, selon eux, « la France est un des pays où le groupe réalise de bonnes performances et où la qualité de ses installations et personnels n’est nullement en cause ».

« La bonne santé économique et financière du groupe ainsi que la reprise des commandes sont cependant des signes encourageants et permettent de croire en la pérennité des sites de production dans l’agglomération lyonnaise et dans l’Ain », notent-ils encore. Seuls des postes administratifs sont pour l’instant menacés.

Faire défiler vers le haut