Préfecture du Rhône

Rhône : les mesures temporaires de la préfecture pour l’Aïd El-Adha

Le 12 septembre prochain aura lieu la fête la plus importante de l’islam : l’Aïd El-Adha.

Alors que la fête de l'Aïd El-Adha débutera le 12 septembre, la préfecture a prescrit des mesures temporaires applicables jusqu'au 20 septembre :

  • "Le transport et la livraison de bovins, moutons et chèvres sont interdits en dehors des abattoirs agréés, des lieux d’élevage régulièrement déclarés à l’établissement départemental d’élevage (EDE)."
  • "Le don ou la vente des animaux de ces espèces à d’autres personnes que des professionnels de l’élevage est également interdit."
  • "Il est rappelé que, pour des raisons de santé publique, il est interdit et dangereux d’introduire sur le territoire français un animal vivant ou de la viande en vue d’une consommation à l’occasion de la fête de l’Aïd."

Selon l'arrêté préfectoral, "la détention de ces animaux vivants par des personnes non déclarées comme éleveur à l’EDE est strictement interdite" et le sacrifice des animaux doit "obligatoirement être effectué dans un abattoir et par un sacrificateur agréés, et dans le respect de la réglementation en vigueur".

Le jour de l'Aïd El-Adha, les abattoirs agréés du département seront ouverts et les abattages seront organisés en concertation avec la grande mosquée de Lyon, le conseil régional du culte musulman (CRCM) et les associations musulmanes. Le CRCM conseille "d'étaler l'abattage sur les trois jours de l'Aïd El-Adha".

La fête de l'Aïd El-Adha est la fête la plus importante de l'islam. Elle symbolise la soumission à Dieu. Appelée aussi Aïd El-Kebir, elle commémore le moment où Ibrahim (Abraham en hébreu) accepte d'égorger Ismaël, son unique fils, après un ordre de Dieu. Dans la Bible, Dieu finit par échanger Ismaël contre un mouton pour récompenser la dévotion d'Ibrahim, d'où cette tradition du sacrifice de mouton qui perdure aujourd'hui.

à lire également
De Napoléon à Mitterrand, de Victor Hugo à Einstein ou de Van Gogh à Mère Teresa, l’ancienne journaliste lyonnaise Christine Goguet dévoile une facette méconnue de treize personnalités historiques : celle de leur rapport à Dieu. Et si au fond, l’action des grands hommes avait été influencée, de manière plus déterminante qu’il n’y paraît, par leur […]
Faire défiler vers le haut