Pollution : le plan de protection de l’atmosphère révisé

Une révision du Plan de protection de l’atmosphère (PPA) du Rhône, l’Ain et l’Isère est actuellement soumise à une enquête publique. Elle a pour objectif de diminuer les niveaux de polluants atmosphériques à des niveaux réglementaires à l’horizon 2015. Car, dans la région lyonnaise notamment, ils dépassent fréquemment la norme autorisée.

Régulièrement, on atteint dans l’agglomération lyonnaise des niveaux de pollution aux particules fines et dioxyde d’azote élevés. Le premier plan de protection de l’atmosphère (PPA) adopté en 2008 n’a pas permis de ramener cette pollution à un niveau « satisfaisant », selon un communiqué de la préfecture. Un nouveau PPA a donc été élaboré et est actuellement soumis à une enquête publique. Il concerne 115 communes du Rhône, de l’Ain et de l’Isère.

Le document, long de 165 pages, constate un dépassement des valeurs réglementaires essentiellement le long des axes routiers et autours de trois des cinq zones industrielles de la région. Il s’attarde particulièrement sur deux grands domaines : l’industrie et l’urbanisme. Le transport et les habitudes des particuliers constituent finalement une petite partie du nouveau PPA proposé.

Le chauffage au bois des particuliers visé

Toutefois, le chauffage au bois des habitants de la zone concernées est responsable en partie de la pollution de l’air en particules fines (lire ici). Le nouveau plan prévoit donc une sensibilisation pour un meilleur équipement des ménages. Une étude devrait évaluer la qualité des installations existantes et certaines pourraient être remplacées. Un arrêté préfectoral devrait par ailleurs interdire de brûler des déchets verts (ou biomasse), y compris pour le secteur agricole. Une autre étude est prévue pour évaluer la possibilité réguler, « voire d’interdire », selon le texte, les véhicules particuliers les plus polluants en zone PPA - un sujet politiquement explosif. A priori, la version révisée du PPA sera mise en oeuvre dès l'année prochaine.

1 commentaire
  1. LYOCAL - jeu 26 Sep 13 à 13 h 04

    Recommandation solennelle la ministre de l'écologie a rappelé les mesures à appliquer en cas de pic de polution: Ne pas utiliser les cheminées à bois ;limiter l'usage des véhicules ;réduire les vitesses sur voies rapides et autoroutes;Ne pas bruler de déchets verts La polluion DE L'AIR avec 42000 décés prématurés chaque année tue dix fois plus que les accidents de la route en France .Limiter la vitese des automobiles est insuffisant ,pendant que le chauffage au bois intervient pour

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut