Petit Paumé 2016 Club de la presse
© RB / Lyon Capitale

Petit Paumé : les nouveautés de l’édition 2016

Le Petit Paumé 2016, qui sera distribué ce samedi 10 octobre, se décline en deux couvertures.

Présentation à la presse du Petit Paumé 2016, le 7 octobre 2015 © RB / Lyon Capitale

© RB / Lyon Capitale
Présentation à la presse du Petit Paumé 2016.

Lyon Capitale vous avait présenté l'équipe du Petit Paumé en juillet dernier (lire ici). La trentaine d'étudiants de l'EM Lyon a terminé le guide 2016 (400 pages), qui a la particularité cette année d'être décliné en deux couvertures distinctes. "On n'a pas choisi un thème mais un concept, expliquent les étudiants. Les Lyonnais pourront donc choisir leur guide. On a vraiment souhaité que le lecteur devienne acteur."

Plus de 1 328 établissements ont été testés avec la volonté farouche de conserver une totale indépendance. "Nous avons délivré 227 RPPP [Recommandé par Le Petit Paumé], ce qui représente 17 % des établissements testés, indique Paul Dupuis (voir notre vidéo), le rédacteur en chef du premier city-guide étudiant de France. Ce macaron a de la valeur à Lyon, car il accélère le business des commerçants." Et d'ajouter : "Sachez que ceux qui l'ont obtenu ont été testés à deux reprises et par deux personnes différentes. On revient également une deuxième fois pour les établissements qui ont eu une mauvaise critique lors de notre premier passage."

Le Petit Paumé 2016

@Razik Brikh / Lyon Capitale

Le Petit Paumé, divisé en quatre grandes parties (Lyon pratique, Lyon loisir, Lyon glouton, Lyon nuit) est régulièrement critiqué par certains restaurateurs lyonnais. "Ces vingt-cinq dernières années, nous avons eu vingt-cinq procès, que nous avons tous gagnés", rappelle Paul Dupuis.

Nous assumons une certaine impertinence et notre liberté de ton, poursuit-il. Nous sommes conscients que nous ne sommes pas des critiques gastronomiques. Le but n'est pas de détruire des établissements mais de donner un avis tranché en s'interdisant les injures. On respecte la loi."

Petit Paumé 2016

Petit Paumé 2016

Imprimé à 300 000 exemplaires, Le Petit Paumé 2016 réalise un chiffre d'affaires de 650 000 euros (640 000 pour 2015) qui permet de payer les frais d'impression (200 000 euros) et de couvrir différentes dépenses (les tests, le design et graphisme du guide, site Internet et application, l'événementiel pour le lancement du guide...). "Nous sommes une association et, de ce fait, nous ne faisons aucun profit", conclut Paul Dupuis.

Lire aussi : lancement de la 47e édition du Petit Paumé ce samedi à 13h

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut