Maisons médicales : l’alternative pour désemplir les Urgences

Services des urgences saturés ou médecins traitants indisponibles en soirée : l’alternative proposée par les quatre maisons médicales de la ville de Lyon voit une partie de son financement prolongée jusqu’en 2018.

Situées dans les 5e, 6e, 8e et 9e arrondissements de Lyon, les maisons médicales de garde libérales évitent de saturer les services d’urgence des hôpitaux, notamment pour les petites maladies courantes de l’hiver. Tour à tour, des médecins généralistes assurent les consultations – de 20h à minuit en semaine et sur une plus longue plage horaire pendant le week-end et les jours fériés.

En 2014, ces maisons ont assuré près de 32 000 rendez-vous. Un chiffre qui a conforté la municipalité dans sa décision de poursuivre son soutien financier, à hauteur de 70 000 euros par an jusqu’en 2018, en complément des 500 000 euros versés par l’agence régionale de santé (ARS).

Maisons médicales : comment ça marche ?

Avant de s’y rendre, il est impératif de téléphoner au 04 72 33 00 33. Un médecin analyse les symptômes décrits et, selon leur gravité, oriente le patient vers la maison médicale la plus proche ou vers un service plus approprié.

Téléphoner permet également de bénéficier du tiers payant, à condition bien sûr de se présenter muni de la carte Vitale ou de tout autre document en cours de validité.

à lire également
Une étude publiée mercredi montre que des particules de plastique seraient déversées par la neige dans les Alpes et dans l’Arctique notamment. Les chercheurs réclament des recherches urgentes pour évaluer les risques sanitaires.
1 commentaire
  1. FEFI - 21 janvier 2016

    C'est bien, c'était au programme du PS en 1974 et existait déjà à Rouen...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut