Autoroute
©Tim Douet

Lyon : il court 130 km sur l’autoroute pour rejoindre l’aéroport

Un Britannique de vingt ans a été interpellé par les gendarmes ce lundi 29 janvier. Il a parcouru 130 km sur l’autoroute A43 pour rejoindre l’aéroport Lyon Saint-Exupéry et prendre son avion pour l’Angleterre.

Le Rhône Express était peut-être trop cher pour ce jeune britannique de vingt ans. Interpellé le 29 janvier par les gendarmes près de La Tour-du-Pin, il courait sur la bande d’arrêt d’urgence de l’autoroute A43. Le jeune homme souhaitait rejoindre l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry, situé à 170 km de son point de départ à Valmorel, en Savoie. Il avait participé le week-end dernier à la plus grande course d’obstacles sur neige "Spartan Race", qui ne l’avait visiblement pas fatigué, a rapporté le Dauphiné Libéré. "L’autoroute n’est pas une piste d’athlétisme", a tenu à lui rappeler l’un des gendarmes. Le coureur a été déposé hors de l’autoroute par le véhicule de gendarmerie, avant de reprendre sa course en suivant les instructions des forces de l’ordre : "il ne faut pas suivre les panneaux bleus".

à lire également
La fondation Vinci Autoroutes finance des recherches pour créer un test salivaire capable de détecter une fatigue trop intense pour prendre le volant. Un futur outil de prévention rendu possible grâce à la découverte du Professeur Laurent Seugnet à Lyon. Ce samedi sur une aire de l'A7, l'INSERM testait une centaine de conducteurs. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut