Lyon : Prison Insider, site d’information militant sur les prisons

Créé à l'initiative de Bernard Bolze, fondateur de l'Observatoire international des prisons, Prison Insider est une plate-forme digitale qui propose un état des lieux des prisons dans le monde. Le lancement officiel est prévu pour le 20 septembre.

"C’est une plate-forme d’information sur les prisons dans le monde. Il n’y a pas d’équivalent." Pour Bernard Bolze, l’idée d’un site qui centraliserait les informations sur les prisons ainsi que les conditions de détention dans le monde, tout en proposant des enquêtes journalistiques, relevait presque de la gageure.
Fondateur de l'Observatoire international des prisons, né en 1990 à Lyon, il estime que la disparition du secrétariat international en 1999 a créé un vide. "J’étais assez catastrophé du fait qu’il n’y ait plus d’Observatoire international des prisons", explique-t-il. "On a des chiffres, des statistiques. Mais cela ne dit rien du quotidien qui est beaucoup plus grave qu’on ne le pense, et ne donne pas de fiche synthétique pays par pays."

Un réseau de correspondants dans le monde

De là est née l’idée du site Prison Insider, dont le lancement officiel est prévu pour le 20 septembre, afin de promouvoir les droits des personnes emprisonnées dans le monde. Le centre est basé la Duchère (Lyon 9e), où travaillent une dizaine de personnes.
La plate-forme proposera ainsi des fiches par pays, un espace de libre-expression, des témoignages, mais aussi des enquêtes journalistiques et un espace dédié aux travaux universitaires. "Nous aurons entre 15 et 20 fiches de pays pour le lancement", précise Bernard Bolze. "Nous sommes en train de construire un réseau international avec pour le moment une vingtaine de correspondants à l’étranger."
Le site se veut également "partisan", dénonçant des pratiques cruelles dans certaines prisons et invitant à réfléchir sur des mesures alternatives à l’enfermement. Il publiera un rapport annuel par pays sur les conditions de détention.

A son lancement, Prison Insider sera disponible en trois langues (français, anglais, espagnol) et proposera un abonnement à 30 euros par an pour les particuliers et 300 euros pour les institutions. "Notre pari est d’arriver à 20.000 abonnés", confie le co-fondateur de Prison Insider.

à lire également
Vendredi 21 février, le conseil du Sytral vote pour la résiliation du contrat Rhônexpress. Le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld, exulte. Après plus d'une heure de débats et de doutes, il sait qu'il aura les douze voix requises pour faire passer cette mesure sans possible retour en arrière. Lors du vote final, il lève les deux bras faisant le V de la victoire. À côté de lui, Gérard Collomb croise les bras. La mine sombre, il est KO. Son ancien dauphin, devenu dissident, vient de porter un coup à sa conception du modèle lyonnais.
Faire défiler vers le haut