Le témoignage d’une aide-soignante de l’EHPAD de Bessenay

Alors que les transferts de résidents ont commencé ce jeudi, Carole Allouche, aide-soignante et déléguée CGT du personnel de l’établissement d’hébergement des personnes âgées dépendantes (EHPAD) revient sur les raisons de cette fermeture.

Elle regrette que rien n'ait été fait avant. Elle se demande si les cinq décès en un mois ne peuvent pas être imputés à la présence de légionellose (bactéries d'infection pulmonaire) dans les tuyaux. A l'issue d'une quatrième inspection de l'agence régionale de santé (ARS), la préfecture du Rhône a décidé de fermer l'établissement.

Le gestionnaire, le groupe Domus Vi, a 6 mois pour remédier aux problèmes d'hygiène et de management. Le directeur régional du groupe, Benoît Martin, concède que "certaines observations sont fondées" mais critique "les attaques répétées d'anciens salariés".

En attendant la possible réouverture, l'administratrice provisoire, Laure Montagnon, s'est donné jusqu'au 2 octobre pour reloger les personnes âgées dans les meilleures conditions.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut