Anne-Cécile Pinel
Anne-Cécile Pinel.

Le squelette retrouvé en Croatie est celui d’Anne-Cécile Pinel

Le parquet de Karlovac est formel : les ossements retrouvés dimanche dernier appartiennent à Anne-Cécile Pinel, la jeune Savoyarde disparue en juillet 2014.

Triste dénouement pour l’affaire Pinel. Après une semaine d’analyses génétiques coordonnées par le département médico-légal de Zagreb, un nom a pu être associé aux os trouvés par des chasseurs la semaine dernière : Anne-Cécile Pinel. 21 juillet 2014, la Savoyarde de 24 ans disparaît à l’issue d’un festival d’électro. Au terme de trois ans d’enquête, les autorités piétinent, mais les parents de la victime s’insurgent. Ils trouveront, toutefois, fin-mot à leurs interrogations ce mardi.

Les parents non informés

Selon le Dauphiné Libéré, aucune confirmation formelle des autorités croates ou françaises n’a été communiquée aux parents de la victime. Les ossements, quant à eux, possédaient toujours le bracelet du festival auquel Anne-Cécile Pinel assistait ainsi que son appareil auditif. Néanmoins, aucun élément du corps retrouvé ne permet pour l’instant de garantir les circonstances du décès : “les procureurs n’ont pas encore reçu les résultats de l’autopsie”, explique le parquet de Karlovac.

à lire également
Les conclusions du recensement des biens culturels de l’État sont sans appel : 1185 œuvres d’art sont portées disparues dans le département du Rhône et la métropole de Lyon.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut