Constitution française home

Intégration : l’erreur de rapport

Un rapport sur l’intégration qui vient d’être remis au Premier ministre recommande une “laïcité inclusive”, ce jargon signifiant qu’il faudrait introduire dans nos principes et comportements la “dimension arabe-orientale de la France”.

Cette inclusion qui, à titre d’exemple, autoriserait le port du voile à l’école, aurait pour mérite de reconnaître les identités multiples de la population française. Quelle erreur !

La force de l’intégration à la française est précisément d’inclure, mais par la voie de l’assimilation ; combien d’immigrés et de descendants d’immigrés qui sont devenus ministres, académiciens, prix Nobel de toutes les disciplines. Toutes les origines, toutes les religions, toutes les peaux sont ainsi dignement représentées dans ce panthéon français. Ces grands hommes (il s’agit du genre humain) sont fiers d’être français, de représenter la France, de l’illustrer, et nous sommes tous (à quelques imbéciles près) fiers d’eux et de les savoir parmi nous.

Le reste, les religions, le voile, la kippa, la croix, relève de l’intime et de la sphère privée. Il ne s’agit pas bien entendu de les nier ou de les proscrire mais de laisser tous les particularismes ethniques, religieux, régionaux à leur juste place.

La Constitution le dit, la France est “indivisible et laïque”, faudra-t-il la considérer comme pluraliste et d’origines diversifiées ? Et si nous incluons la dimension arabe-orientale de la France, qu’en sera-t-il des nombreuses autres dimensions historiques de la France ? Nous avions en effet des colonies en Asie, en Afrique, en Océanie et, au fil du temps, des immigrés nous ont rejoints, venant de partout.

Heureusement, la France est aussi le pays des rapports oubliés au fond d’un placard.

2 commentaires
  1. Kasneh - sam 21 Déc 13 à 11 h 04

    'Les religions relève de l’intime et de la sphère privée' Seulement l'islam considère la société dans sa globalité et ne distingue par sphère privée et publique.

  2. populiste - mar 4 Fév 14 à 16 h 53

    @KASNEH on s'en fout

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut