Google rend hommage à Eugénie Brazier, mère de la cuisine lyonnaise

Eugénie Brazier, devenue légendaire sous le nom de "la mère Brazier", est née le 12 juin 1895. Pour fêter celle que fût l'une des plus grandes cheffes cuisinières françaises, Google lui rend hommage avec un "doodle" sur sa page d’accueil. 

Si Paul Bocuse est considéré comme le père de la cuisine gastronomique, Eugénie Brazier en est assurément la mère. Ce matin, Google a décidé de mettre à l'honneur sur sa page d’accueil la cheffe lyonnaise, née le 12 juin 1895. Ce "doodle", une illustration qui renvoie vers les pages dédiées à Eugénie Brazier, est l'occasion de faire découvrir cette cuisinière de légende au plus grand nombre. Il fut un temps où la haute gastronomie était une affaire de mère à Lyon. La plus célèbre reste Eugénie Brazier (1895 – 1977). En 1933, elle est la première à obtenir deux fois trois étoiles, le guide Michelin couronnant son restaurant de Lyon, ainsi que celui du col de la Luère. C'est dans ce restaurant sans électricité qu'elle accueillera un jeune apprenti en 1945 : Paul Bocuse. Il faudra attendre 1997 et Alain Ducasse pour voir à nouveau un chef recevoir deux fois trois étoiles pour ses établissements. Encore aujourd'hui, la mère Brazier symbolise la gastronomie à la lyonnaise, faite de générosité et de saveurs inimitables.

à lire également
La société lyonnaise LPA va aménager le sommet du parking des Halles Paul Bocuse avec un toit-terrasse de 1800 mètres carré. Le recours de riverains qui bloquait le lancement des travaux a été rejeté par le tribunal administratif.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

La revue du web
Faire défiler vers le haut