Lyon : une appli peu innovante pour signaler les désagréments

Grâce à l'application ville de Lyon, les citoyens vont pouvoir signaler les désagréments sur l'espace public. Cette fonction présentée comme innovante est pourtant très loin de l'être.

Grâce à la fonction "Et si..." de l'application ville de Lyon, les citoyens vont pouvoir signaler les dépôts sauvages d'ordure, tag sur une façade, ou lampadaire cassé. Grâce à la géolocalisation et des photos prises par les particuliers, les services municipaux pourront intervenir. Les signalements sont possibles uniquement dans ces trois cas de figure, impossible donc de prévenir pour une poubelle incendiée. De même l'utilisation de "Et si..." n'est pas très intuitive, il faudra aller dans la rubrique "démarches" puis, au choix, appeler un numéro ou envoyer une fiche de renseignement avec photo et adresse. Pour les tags injurieux, il faudra même préciser le nombre de m2 à nettoyer, préparez vos doubles décimètres !

Pas d'innovation

Cette fonction présentée comme innovante par la ville de Lyon ne l'est pas vraiment. L'application Citylity lancée en 2015 propose des services identiques tout en l’enrichissant de nombreuses autres fonctions permettant de favoriser les échanges avec ses voisins. De même l'application ville de Lyon, qui mériterait un bon relifting, a encore une sérieuse marge de progression sur sa facilité d'utilisation. Cinq clics pour signaler une chose, sans compter la fiche à remplir, c'est bien trop (sept clics si l'on prend une photo).

Enfin, "et si..." vous voulez signaler un désagrément directement dans le métro, cela ne sera pas possible. Il n'y a toujours pas de réseau dans les tunnels et stations lyonnaises.

1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 19 juillet 2016

    Il serait bien également de pouvoir signaler les problèmes de voirie (trous dans les routes, verre brisé sur la chaussée, etc) ça au moins ce serait plus utile que de signaler un tag...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut