Piquionne : "Les dirigeants stéphanois me crachent dessus"

Le 31 août prochain, Frédéric Piquionne s'attend à une chaude réception à Geoffroy-Guichard. 'C'est un match particulier, ça va être très chaud dans le Chaudron. Je vais sans doute me faire insulter, il y aura des banderoles sur moi, on va tout faire pour me déstabiliser. Mais je n'ai pas peur. ' Le Martiniquais n'a toujours pas digéré le comportement des dirigeants stéphanois. (lire Bernard Caïzzo tacle Piquionne) ' Ils ne voulaient pas me laisser partir et maintenant que je suis parti, ils me crachent dessus. C'est clair qu'avant la rencontre je ne vais pas leur serrer la main.'

à lire également
police
Un homme de 26 ans a foncé sur un policier mardi soir à Saint-Etienne. Il a pris la fuite avant d’être stoppé, alors qu’il roulait à contresens sur une nationale. Il était en état d’ébriété.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut