OL feminin contre Albi
©OL

J-1 avant OL-PSG : une finale à enjeux

Jeudi soir, à 20h45, l’équipe féminine de l’Olympique lyonnais retrouvera celle du Paris Saint-Germain pour une finale de Ligue des champions aux allures de Coupe de France.

Vendredi 19 mai, les équipes féminines du Paris Saint-Germain et de l’Olympique lyonnais s’affrontaient pour la finale de la Coupe de France, à Vannes. Un match remporté sur le fil par les Lyonnaises aux tirs au but (7-6). Treize jours plus tard se profile la première finale de la Ligue des champions féminine 100 % française de l’Histoire de la compétition, une finale pleine d’enjeux en forme de match retour.

"Faire un exploit que personne n'a jamais réalisé"

Les enjeux sont en effet de taille pour l’OL qui peut entrer dans l’histoire en réalisant un second triplé en deux ans. Un exploit encore jamais réalisé dans le monde du football, qui marquerait définitivement le nom du club rhodanien dans les annales du football féminin. Un objectif mis en avant par Gérard Prêcheur, entraîneur de l’Olympique lyonnais, qui parle d’un « défi fantastique de faire un exploit que personne n’a jamais réalisé. »

De son côté, le Paris Saint-Germain, auteur d’un parcours plus brillant en Coupe d’Europe qu’en championnat, comptera sur cette finale pour remporter un titre qui lui a toujours échappé. Mieux, cette Ligue des champions permettra au club de la capitale de sauver sa saison, puisque sa 3e place en championnat ne le qualifie pas pour la prochaine édition de la compétition européenne. Après avoir disposé du Bayern de Munich en quarts de finale (0-1, 4-0) puis de Barcelone en demies (3-1, 2-0), le Paris Saint-Germain, malgré son statut d’outsider, comptera profiter de sa bonne dynamique pour décrocher le titre au nez de son rival.

Les Lyonnaises partent favorites

L’Olympique lyonnais fait figure de favori dans cette finale au vu des précédentes confrontations entre les deux équipes. Les Lyonnaises ont affronté trois fois leurs meilleures ennemies cette saison, dont deux victoires pour les joueuses de Gérard Prêcheur (3-0, 1-1 (7-6 t.a.b.)) contre une défaite 1-0 à Paris. Le club de la capitale des Gaules pourra en tout cas compter sur un effectif quasiment au complet, puisqu’Alex Morgan, blessée aux ischio-jambiers, a repris l’entraînement et fait partie du groupe qui a pris la direction de Cardiff.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut