Biathlon : 4 ans après, la coupe du monde revient au Grand-Bornand

La coupe du monde de biathlon est de retour au Grand-Bornand, après quatre ans sans escale sur le territoire français. De jeudi à dimanche, Martin Fourcade, ou encore les Lyonnais Marie Dorin-Habert et Jean-Guillaume Beatrix, tenteront de briller devant leurs supporters.

Depuis quatre ans, la France n'avait pas accueilli d'événement planétaire en biathlon. Et déjà, Le Grand-Bornand avait accueilli la coupe du monde, du 12 au 15 décembre 2013. Ce week-end, de jeudi à dimanche, l'épreuve combinant ski de fond et tir à la carabine revient dans les Alpes françaises, dans la station des Aravis.

Néanmoins, le directeur du comité d’organisation Yannick Aujouannet n'entend pas attendre de nouveau quatre ans pour recevoir de nouveau la coupe du monde : "Nous sommes candidats pour 2019 et 2021, annonce-t-il. Et nous voulons l’un et l’autre…" En d'autres termes, la station du Grand-Bornand s'attend désormais à organiser une épreuve tous les deux ans.

Martin Fourcade pour conjurer le sort

Le sprint d'hier n'a pas souri à l'équipe de France féminine, dont la meilleure représentante Justine Braisaz, native d'Albertville, a terminé à la 8e place. La Lyonnaise Marie Dorin-Habert a échoué à une pâle 30e position.

Les occasions de briller seront encore nombreuses pour l'équipe de France, qui peut notamment compter sur le Lyonnais Jean-Guillaume Beatrix, et surtout sur le leader de la coupe du monde Martin Fourcade. Sur le sprint ce vendredi, ce dernier a terminé 2e derrière Johannes Boe, et devant l'étonnant Haut-Savoyard Antonin Guigonnat, 3e.

Toutefois, la dernière étape de la coupe du monde en France en 2013 n'avait pas souri à la star de la discipline Martin Fourcade, qui avait été battu lors des deux courses individuelles par son plus grand rival cette saison, le Norvégien Johannes Boe... Il lui reste la poursuite et la mass start pour s'imposer devant les supporters tricolores.

Le programme du week-end :

Poursuite (femmes) : samedi, 11 h 45

Poursuite (hommes) : samedi, 14 h 45

Mass start (femmes) : dimanche, 11 h 45

Mass start (hommes) : dimanche, 14 h 30

à lire également
Dimanche dernier, après le match de Coupe du monde, un supporter de 17 ans a perdu son oeil gauche des suites d'un tir de flashball. Une enquête a été ouverte par la police des polices pour éclaircir le sujet. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut