Basket : l'Asvel au pied du mur après sa défaite contre Strasbourg

En maîtrise durant la majeure partie de la rencontre, l'Asvel a craqué dans le money-time hier après-midi à l'Astroballe face à Strasbourg (71-75). La Green Team doit absolument l'emporter mardi à Limoges pour accrocher la dernière place qualificative aux play-offs.

Dans ce remake de la finale 2016, l'Asvel n'a pas confirmé son statut de champion de France. Opposés à Strasbourg, les hommes de JD Jackson ont encaissé leur 15e défaite de la saison, et compromettent encore plus leurs chances de se qualifier pour les play-offs.

Une rencontre qui avait pourtant bien commencé pour la Green Team, comptant jusqu'à 10 points d'avance à 5 minutes de la fin du deuxième quart-temps. Nikola Dragovic, Livio Jean-Charles et Walter Hodge emmenaient les Villeurbannais en attaque pour mener de 3 points à la pause (36-33), après avoir encaissé un 8-0 de la part des hommes de Vincent Collet.

Un match de la mort à Limoges

Une deuxième période qui tournait à l'avantage des Alsaciens, 4e au classement de la Pro A. L'Asvel subissait la loi de Matt Howard dans sa raquette, auteur de 7 rebonds offensifs à lui tout seul, quand l'Asvel n'en comptabilisera que 5. Une défense solide de la Sig leur permettait de passer devant définitivement, malgré les 17 points de Walter Hodge.

Avec cette 8e défaite à l'Astroballe, l'Asvel voit ses chances de se qualifier pour les play-offs s'amenuiser, à trois matchs de la fin de la saison régulière. Désormais 9e au classement, les coéquipiers de Charles Kahudi doivent absolument l'emporter mardi à Limoges, 10e de Pro A.

à lire également
Le patron de Serfim, Guy Mathiolon, est très présent dans le sport lyonnais. Son groupe de travaux publics et des métiers de l’environnement aide financièrement le Lou, Lyon Asvel Féminin et le Sporting Club de Lyon (Lyon Duchère AS).
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut