Stéphane Guilland
© Tim Douet

Stéphane Guilland, candidat LR pour devenir maire de Lyon

Le groupe Les Républicains à la ville de Lyon a annoncé que son président, Stéphane Guilland, serait candidat lundi 17 juillet pour devenir le prochain maire de Lyon.

Alors que Gérard Collomb a démissionné de son mandat de maire de Lyon et qu'un nouveau conseil municipal a lieu lundi 17 juillet, Stéphane Guilland, qui préside le groupe Les Républicains au conseil, a annoncé qu'il serait candidat pour devenir le prochain maire.

"À l’heure où certains voudraient faire croire que l’uniformité est l’avenir, il leur est apparu important de rappeler à travers cette candidature le message de la force politique de ce groupe municipal, force politique qui s'inscrit dans une opposition vigilante tout en sachant approuver ce qui va dans le bon sens", écrit le groupe Les Républicains dans un communiqué. Des élus Les Républicains "constructifs" à la mode de Lyon, qui veulent tout de même affirmer leur différence "sur la question de la hausse de la fiscalité, des rythmes scolaires, des équilibres en matière de logement, du stationnement, de la prévention de la délinquance, mais également de la gouvernance", notamment sur l'autonomie des mairies d’arrondissement.

Dans son communiqué, le groupe Les Républicains indique aussi avoir été force de proposition depuis 2014 "sur des sujets comme les rythmes scolaires à travers la mise en place d’une mission d’information et d’évaluation ou l’armement de la police municipale" et avoir fait preuve de "vigilance sur les questions de sécurité, d’emploi, les équipements sportifs (Gerland, piscines), le devenir du musée des tissus, le contrôle des organismes extérieurs (Subsistances, Villa Gillet, Opéra) ou les délégations de services publics (fourrière)".

Suivez le conseil municipal extraordinaire du 17 juillet en direct ci-dessous :
à lire également
Laurent Wauquiez
Lors de la clôture de la convention sur l’immigration, le président des Républicains et président du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes a éclairci la position de son parti quant à l’immigration en France. Laurent Wauquiez, comme Nicolas Sarkozy en 2016, souhaite proposer un référendum aux Français.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut