Gérard Collomb et Laurent Wauquiez
© Tim Douet

Sondage Ifop/Fiducial : Wauquiez plus populaire à gauche que Collomb

Dans le dernier tableau de bord Ifop-Fiducial, Laurent Wauquiez a repris 7 points de popularité par rapport au mois de janvier, à l’inverse Gérard Collomb a lui perdu 8 points de popularité.

Contrairement au mois dernier, Laurent Wauquiez, a repris du poil de la bête dans le tableau de bord Ifop-Fiducial de février. Le président du conseil régional a vu sa cote de popularité passée de 34 % à 41 %. Dans le détail, le patron du parti Les républicains fait la quasi-unanimité dans son camp avec 83 % d'opinion favorable. Chez les sympathisants La république en marche, il recueille 46 % de bonne opinion et 42 % auprès des sympathisants du FN.

À l'inverse de Laurent Wauquiez, Gérard Collomb chute dans le classement. Le ministre de l'Intérieur passe de 49 % de bonne opinion à 41 %. Il reste tout de même à la 13e place de ce tableau de bord. Dans le détail, l'ancien élu PS est plus impopulaire à gauche (29 %) que Laurent Wauquiez (32 %). Dans son parti LREM, l'ancien maire de Lyon recueille 64 % de bonne opinion, 82 % chez les sympathisants Modem, 53 % chez LR et 40 % au FN.

Ce tableau de bord est toujours dominé par Nicolas Hulot (64 %) malgré les "affaires" qui le touchent depuis vendredi dernier. Emmanuel Macron est lui à 58 % de bonne opinion (-1 %) et Alian Juppé (-4 %).

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 968 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage, niveau d’éducation) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont été réalisées par téléphone du 9 au 10 octobre 2017.

à lire également
Nicolas Dupont-Aignan lors de son meeting à Lyon le 8 avril 2017
Le président du groupe Debout La France a annoncé ce dimanche 6 mai vouloir organiser une rencontre entre lui, Marine Le Pen et Laurent Wauquiez au sujet de l’immigration. Nicolas Dupont-Aignan souligne la proximité de leurs idées et propose une "réconciliation de la droite."
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut