Edouard Philippe et Gérard Collomb
©Tim Douet

Quand Edouard Philippe parie un côte-rôtie avec Gérard Collomb

Le JDD révèle un petit défi lancé par le Premier ministre à son collègue de l'Intérieur : citer Saint-Augustin à l'Assemblée.

Cap' ou pas cap' de citer Saint-Augustin lors des questions au gouvernement, à l'Assemblée nationale ? Pour l'agrégé de lettres classiques qu'est Gérard Collomb, le défi lancé par le Premier ministre se devait d'être relevé. Surtout qu'Edouard Philippe avait promis une bouteille de côte-rôtie en cas de réussite, raconte Le Journal du dimanche dans son édition du 4 mars.

Résultat, le 21 février dans l'Hémicycle, le ministre de l'Intérieur, répondant à une question sur le projet de loi sur le droit d'asile, lance : "J'aimais aimer et, aimant aimer, je cherchais qui aimer." Pari gagné, devant des députés sans aucun doute interloqués. La bouteille promise quittait Matignon pour la place Beauvau le soir même. Comme quoi, même en politique et devant la représentation nationale, on peut s'amuser.

à lire également
David Kimelfeld et Gérard Collomb au conseil métropolitain, le 10 juillet 2017, jour de l'élection du premier © Tim Douet
Retour aux affaires lyonnaises pour Gérard Collomb ? Le ministre de l'Intérieur veut lancer dès septembre son association “Prendre un temps d’avance”, ouverte à la société civile, pour engager une dialogue sur l’avenir de la Métropole. Quand il s’agit de politique lyonnaise, Gérard Collomb ne perd pas temps. En témoigne son nouveau projet d’association ouverte à […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

La revue du web
Faire défiler vers le haut