marche contre la pauvreté
© Laurent Benoit

Pauvreté : la FNARS demande aux candidats de s'engager

A quarante-deux-jours du scrutin municipal, la FNARS, fédération qui regroupe 870 associations de solidarité en France, demande aux candidats de s'engager en signant un "pacte territorial de solidarité pour les plus démunis".
Les candidats et futurs maires ont tous reçu un courrier de la fédération nationale ces jours-ci. La FNARS leur demande de s’engager sur 7 points : "l’accès aux droits sociaux, aux biens essentiels, au logement et à l’hébergement, la participation des personnes accompagnées à l’élaboration et à l’évaluation des politiques locales, l’insertion des personnes éloignées de l’emploi, l’accès aux soins et, enfin, le développement de la vie associative".

Augmentation dramatique de la précarité

Cette démarche s'inscrit dans le cadre de l’augmentation "dramatique" du nombre de sans-abri (+ 50 % depuis 2001 selon la fondation Abbé Pierre) "et des publics à accompagner". L'engagement des pouvoirs publics ne progresse pas au même rythme que la pauvreté, regrette l'association qui demande donc aux candidats de s'engager "pleinement à soutenir les projets d’innovation sociale des associations qui accompagnement les plus fragiles vers un retour à une vie décente ou qui évitent à certaines familles de basculer dans la pauvreté".

à lire également
Maisons des Potes Hôtel de Ville Lyon
Rassemblement contre le racisme devant l'Hôtel de Ville, débat au centre socioculturel du Point du jour et exposition de l'association Cimade pour le soutien aux migrants, réfugiés et demandeurs d'asile : les "marcheurs" de l'association La Maison des potes font étape à Lyon ce lundi dans le cadre de leur tour de France de l'Egalité. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut