Capture d’écran 2013-06-12 à 10.23.50

Nathalie Perrin-Gilbert isolée dans le 1er arrondissement

La réponse n'a pas tardé. Quelques heures après la conférence de presse de la maire du 1er arrondissement annonçant sa candidature aux municipales de Lyon, neuf élus de la majorité sur douze ont signé un communiqué regrettant "une trajectoire personnelle". "Nous, élu-e-s du 1er arrondissement, sommes fiers au contraire du bilan de cette majorité qui s’est toujours voulue de rassemblement et dont les réalisations font aujourd’hui la fierté des Lyonnais", écrivent-ils.

"Elle est élue depuis près de vingt ans sur les listes de Gérard Collomb. Elle a mis du temps pour réaliser qu'elle n'était pas sur sa ligne, grince Grégory Climent (PS), 1er adjoint en charge des déplacements, de la voirie et des sports. On ne fait pas de la politique uniquement sur Twitter et Facebook. Elle est un peu trop dans la communication, et pas assez dans la proximité." Il pointe "une façon autoritaire de faire de la politique", ce qui ne manque pas de sel quand on sait que ce sont précisément les critiques que Nathalie Perrin-Gilbert adresse à Gérard Collomb.

Lire aussi : "Nathalie Perrin-Gilbert se présente contre Collomb"

à lire également
Maisons des Potes Hôtel de Ville Lyon
Rassemblement contre le racisme devant l'Hôtel de Ville, débat au centre socioculturel du Point du jour et exposition de l'association Cimade pour le soutien aux migrants, réfugiés et demandeurs d'asile : les "marcheurs" de l'association La Maison des potes font étape à Lyon ce lundi dans le cadre de leur tour de France de l'Egalité. 
1 commentaire
  1. Epsilon - 12 juin 2013

    Je me disais bien qu'elle était trop cool pour cette majorité!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut