Nathalie Perrin-Gilbert
© Tim Douet

Lyon 1er : Nathalie Perrin-Gilbert votera pour Jean-Luc Mélenchon

Dans un communiqué sur sa page Facebook, la maire du premier arrondissement de Lyon Nathalie Perrin-Gilbert explique son choix de vote pour le leader de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon.

Présente au meeting respectif de Jean-Luc Mélenchon début février à Eurexpo et à celui de Benoit Hamon la semaine dernière à l’Astrobale de Villeurbanne, Nathalie Perrin-Gilbert a finalement fait part de son choix dans un communiqué pour le premier tour des élections présidentielles. Dimanche prochain, la maire du premier arrondissement de Lyon votera pour le leader de la France insoumise.

"Je voterai pour Jean-Luc Mélenchon. Non pas en fermant les yeux ni en lui délégant tous les pouvoirs, tous mes pouvoirs. Mais en conscience. En conscience que l’heure est grave car notre démocratie représentative est en crise. En conscience que les fractures sociales et territoriales s’accentuent, en même temps que la colère et le sentiment d’injustice d’une partie toujours plus grande de nos concitoyens. Face à cette crise-là, cette colère et ce sentiment d’injustice, un courage et un volontarisme politiques sont nécessaires. Je pense que Jean-Luc Mélenchon est celui qui incarne le plus aujourd’hui ce courage et ce volontarisme-là", explique-t-elle.

Dans son communiqué, Nathalie Perrin-Gilbert explique ce choix en raison de la dynamique forte que porte Jean-Luc Mélenchon : "Je ne sais pas si Jean-Luc Mélenchon sera ou non présent au 2nd tour des élections présidentielles. Ce que je constate en parcourant ma ville, en écoutant autour de moi, c’est qu’une dynamique à gauche se construit autour de sa candidature, aussi imparfaite soit-elle. Je ne veux pas avoir de regret le soir du dimanche 23 avril et me dire que j’ai contribué à l’échec de cette dynamique à gauche. Je ne me le permets pas."

Cependant, la maire du premier arrondissement de Lyon ne lance pas un appel aux votes pour Jean-Luc Mélenchon : "Je me suis attachée à dire à chacun ou chacune qu’il ou elle devait garder sa liberté de vote comme un pouvoir citoyen précieux. Je continue de le penser et de le dire car la démocratie est conditionnée par cette liberté-là."

à lire également
Nicolas Dupont-Aignan lors de son meeting à Lyon le 8 avril 2017
Le président du groupe Debout La France a annoncé ce dimanche 6 mai vouloir organiser une rencontre entre lui, Marine Le Pen et Laurent Wauquiez au sujet de l’immigration. Nicolas Dupont-Aignan souligne la proximité de leurs idées et propose une "réconciliation de la droite."
1 commentaire
  1. Gérard Eloi - 21 avril 2017

    Bravo, Madame.Vous venez de nous rappeler qu'il y a encore des personnes honnêtes dans les arènes politiques. Vous apportez un souffle de fraîcheur et de dignité dans cette campagne.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut