Georges Fénech
©Tim Douet

Lutte contre le djihad : Fenech veut impliquer la Miviludes

Le député du Rhône Georges Fenech demande à Manuel Valls de confier à la Miviludes un plan de prévention contre les phénomènes d’endoctrinement.

Le député du Rhône Georges Fenech (UMP), président du groupe d’étude sur les sectes à l’Assemblée nationale, demande à Manuel Valls d'affecter à la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) la mise en œuvre d’un "plan national de prévention contre le phénomène d’endoctrinement en vue du recrutement de candidats au djihad". Selon l'élu, qui a lui-même été président de la Miviludes, "les techniques de manipulation mentale, aux fins de commission d’actes de barbarie et de terrorisme, utilisées par les recruteurs directement ou par voie des réseaux sociaux, relèvent à l’évidence du phénomène des dérives sectaires, sous couvert du masque religieux : rupture sociale et familiale, promesses chimériques, pression psychologique, emprise mentale…"

Selon le député du Rhône, la Miviludes disposerait des ressources nécessaires pour "éradiquer sur notre territoire national le prosélytisme d’un islamisme radical, porteur de dérives gravement attentatoires à l’ordre public". Cette demande intervient alors que les autorités viennent de confirmer la participation d'un deuxième Français aux dernières décapitations revendiquées par Daesh.

à lire également
Maisons des Potes Hôtel de Ville Lyon
Rassemblement contre le racisme devant l'Hôtel de Ville, débat au centre socioculturel du Point du jour et exposition de l'association Cimade pour le soutien aux migrants, réfugiés et demandeurs d'asile : les "marcheurs" de l'association La Maison des potes font étape à Lyon ce lundi dans le cadre de leur tour de France de l'Egalité. 
4 commentaires
  1. Robes Pierre - 19 novembre 2014

    ceci part d'un bon sentiment d'un homme engagé plus qu'en paroles mais en actes, malheureusement, je doute fort de son succès face à l'énorme mobilisation des musulmans qui soutiennent sans l'avouer la bête assassine.Une mobilisation nationale doit voir le jour, nous ne devons plus tolérer aucune atteinte à la laïcité , même mineure de quelle église qui soit catholique, coranique, juive etc.Leur foi est leur affaire.

  2. BGM - 19 novembre 2014

    'La Police de la pensée ' n'a réussi qu'à colporter que de petits ragots à ce jour , tout ceci à la solde de francs maçons . Il faudrait ne pas confondre ' apenti sorcier' et vrais professionnels de l'antiterrorisme. Laissez travailler les services de l'état spécialisés dans la lutte contre le terrorisme , passez votre chemin et evitez nous les amalgames aussi dangereux que ceux du Djihad . Le feu n'a jamais éteint le feu.

  3. kaoetic - 19 novembre 2014

    Pourquoi pas ? L'un n'empêche pas l'autre ! Les services de police pour préserver notre sécurité et la Miviludes pour le travail préventif ...

  4. stivostine69 - 21 novembre 2014

    Comment appele-t-on déjà une organisation religieuse dont on acquiere l'appartenance par la génétique et dont on ne peut sortir sans risquer une condamnation à Mort ? Une secte, et du coup Mr Fenec a parfaitement raison d'associer Mivilude ...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut